Les Blue Jays doivent balayer les Royals

Actualité, Blue Jays

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 7 septembre 2023 à 14h00

Il y a quelques semaines, les Blue Jays ont commencé une séquence de 15 matchs de suite contre de vilains adversaires : les Guardians, les Nationals, les Rockies, les A’s et les Royals.

Certes, les deux premiers clubs ne sont pas des pieds de céleri, mais ils ne feront pas les séries. Et les trois autres clubs sont carrément les trois pires de la MLB.

Nous voilà au 4/5 de ce passage-là. Quatre des cinq séries de trois matchs ont été complétées par les Blue Jays et demain, celle contre KC débutera – à la maison.

Résultat des courses?

  • Cleveland : défaite, victoire et défaite (1-2)
  • Washington : victoire, défaite et victoire (2-1)
  • Colorado : victoire, défaite et victoire (2-1)
  • Oakland : victoire, victoire et défaire (2-1)

On parle, pour le moment, d’une fiche de 7-5. Aucun balayage n’a été effectué et le club n’a jamais collé plus de trois gains de suite.

Il a aussi perdu une série.

Est-ce que c’est vilain? Non, ce n’est pas vilain. Mais si le club espérait avoir au moins 11 victoires sur 15 et deux balayages, c’est raté.

La bonne nouvelle? Le Texas a oublié comment gagner des matchs. Ça aide les Blue Jays, qui sont présentement en séries… par la peau des fesses.

Oui, c’est serré.

Mais là, en fin de semaine, les Rangers vont affronter les A’s. Ce que cela veut dire, c’est que le chemin de la victoire pourrait être retrouvé par les Rangers.

Et par la suite, les Rangers seront à Toronto dès lundi prochain pour une série de quatre matchs.

Les Jays devront être en confiance pour cette série-là puisqu’elle sera déterminante pour la suite des choses. Les Jays ont deux raisons de vouloir la gagner :

  • Garder leur avance au classement et la rendre plus confortable.
  • Avec au moins trois victoires, les Blue Jays auraient au moins quatre gains en sept matchs contre les Rangers cette année. En cas de bris d’égalité, c’est un avantage.

Pour se mettre en confiance, les Blue Jays devront balayer les Royals. Ainsi, avec la mentalité de tout détruire, ça pourrait se transposer contre un Texas affaibli.

Rappelons que les Rangers ont une belle attaque, mais que les lanceurs ne font pas le boulot à Arlington. Il faudra capitaliser là-dessus du côté des Jays.

Après les Royals et les Rangers à domicile, Toronto va finir sa saison dans la division, où le club a été mauvais cette saison. Les Red Sox seront en ville et après, le club ira à New York et à Tampa.

Ça va se finir au Rogers Centre contre ces mêmes Yankees et Rays pour la suite. Il reste 22 matchs à la saison torontoise.

Tags:

Blue Jays de Toronto, Royals de Kansas City

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Pascal Harvey

Charles-Alexis Brisebois