Les A’s pourraient jouer des matchs à San Francisco d’ici 2028

Actualité

Pascal Harvey

Publié le 26 août 2023 à 12h00

C’est un secret de polichinelle, les Athletics quitteront Oakland et déménageront leurs pénates en direction du désert du Nevada, afin d’y retrouver les Raiders et les Golden Knights, à Las Vegas.

D’ici là, un problème se pose. Le bail liant l’équipe au vétuste Coliseum d’Oakland se terminant à la conclusion de la saison 2024 et la finalisation de leur future résidence devant coïncider avec le début de la saison 2028, les A’s risquent fort bien de se retrouver sans domicile fixe dans l’intervalle.

Où les Athletics joueront-ils leurs matchs locaux lors des saisons 2025 à 2027? Il existe une forte possibilité de les voir partager le stade de leurs voisins, les Giants à San Francisco.

Les A’s pourraient donc jouer leurs matchs locaux au Oracle Park durant quelques saisons avant de déménager définitivement à Vegas.

Quelques autres possibilités sont envisagées, dont celle de resigner une entente pour occuper à nouveau le Coliseum ou encore de jouer temporairement au Las Vegas Ballpark, le domicile des Aviators, leur filiale au niveau AAA.

Cependant, une raison monétaire ferait pencher la balance du côté de San Francisco, car en évoluant à nouveau dans la région immédiate d’Oakland, les A’s pourraient poursuivre leur contrat de télédiffusion avec NBC Sports. Une entente valide jusqu’en 2033 et qui leur rapporte près de 60 millions de dollars annuellement.

Reste à savoir si l’organisation des Giants est partante pour accueillir des colocataires pour une période aussi longue? Ce qui transpire en ce moment des discussions est que l’équipe serait ouverte à permettre une utilisation partielle des lieux, c’est-à-dire pour environ 30 à 40 parties par saison. Les faits sont que les Giants occupent déjà le stade pour y jouer leurs 81 matchs locaux, sans compter les locations pour des spectacles et autres activités lorsque l’équipe est sur la route.

Ceci est sans compter le fait qu’il faudrait envisager la construction d’un troisième vestiaire afin d’éviter de nombreuses manipulations de l’équipement des deux équipes.

Le fait de demeurer à Oakland pour quelques saisons supplémentaires équivaut à s’assurer une ambiance glaciale devant des sièges vides. Aucun athlète professionnel, quel qu’il soit, ne veut vivre une telle situation.

Jouer au domicile des Aviators revêt aussi un certain défi, car la stade ne contient que 10 000 sièges, limitant ainsi passablement les revenus du club.

Bref, il n’existe pas de solution miracle en lien avec la situation et les dirigeants des A’s devront vivre une difficile transition avant d’emménager dans un tout nouveau stade.

Tags:

Athletics d'Oakland, Giants de San Francisco, MLB, Oracle Park

Articles similaires

Pascal Harvey

Pascal Harvey

Sébastien Berrouard