L’épaule d’Alek Manoah est encore endolorie

Actualité, Blue Jays

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 7 mars 2024 à 16h00

Au début du camp d’entraînement, tout le monde est en santé, tout le monde est beau et tout le monde est en forme. Mais plus le temps passe, plus le dossier des blessures évolue.

Parfois, c’est pour le mieux. Par exemple, ce soir, Cavan Biggio jouera finalement son premier match préparatoire de l’année.

Mais parfois, ce n’est pas pour le mieux. Et à ce niveau-là, il faut se tourner vers la rotation, là où il y a sans doute un peu trop de blessés au goût de l’organisation depuis le début du camp.

Avec Yariel Rodriguez qui a mal au dos et Alek Manoah qui a mal à l’épaule, disons que cela enlève un peu pas mal de profondeur pour la suite des choses dans la rotation.

Et parmi les quatre gars dont le poste est assuré dans la rotation, Kevin Gausman (épaule) n’est pas à 100 % lui non plus.

Dans une situation comme celle-là, si Manoah était en santé, le chemin serait grand ouvert vers un poste dans la rotation. Mais en ce moment, ce n’est pas le cas puisque le natif de la Floride n’a pas recommencé à lancer puisque son épaule est encore endolorie.

Il est considéré au jour le jour par les Blue Jays.

Le problème avec une blessure au camp, pour un lanceur, c’est que c’est dur de s’en remettre. Le bras du lanceur n’est pas encore pleinement développé pour la saison et le retard accumulé est plus important qu’en temps normal.

Manoah, on en conviendra, n’avait vraiment pas besoin de ça. Mais comme nous ne sommes qu’en mars, il est logique de voir que les Blue Jays n’ont pas envie de prendre une chance inutilement.

Mais le temps presse, quand même.

Tags:

Alek Manoah, Blue Jays de Toronto

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Sébastien Berrouard

Charles-Alexis Brisebois