La relève des Rangers guide le club vers la victoire

Actualité

Félix Forget

Publié le 7 octobre 2023 à 17h30

Après deux jours sans baseball, l’heure était désormais aux séries de division à travers la MLB. Pour lancer le bal cet après-midi, on avait droit à un duel entre les Rangers du Texas et les Orioles de Baltimore. C’était au domicile de ces derniers qu’avait lieu ce match #1.

Le premier lancer était initialement prévu pour 13h, mais tout comme au Québec depuis hier, la pluie a fait des siennes à Baltimore. C’est donc vers 14h15 qu’on a enfin pu se mettre de la balle sous la dent, et Adam Jones est venu crinquer la foule pour l’occasion.

Joan Jett est également venue faire son tour. Clairement, à Baltimore, on a sorti le grand jeu.

Lors des trois premières manches de la rencontre, les deux lanceurs partants ont répondu présent. Kyle Bradish a fait du bon travail pour les locaux, tandis que son homologue Andrew Heaney était lui aussi solide.

En quatrième manche, par contre, on a enfin eu droit à un peu d’offensive. Ce sont les visiteurs qui ont été les premiers à s’inscrire à la marque, alors que le jeune Evan Carter a continué sur sa belle lancée avec un double qui a produit un point.

Et alors que Carter a lancé le bal, Jonah Heim s’est assuré de lui permettre de lui croiser la plaque quelques minutes plus tard.

D’un seul coup, les Rangers menaient 2-0.

Ceci dit, c’était mal connaître les Orioles de penser qu’ils allaient s’écraser avec un déficit de deux points. Une demi-manche plus tard, Ryan Mountcastle s’est amené au bâton avec un coureur sur les sentiers.

Et celui qui s’est fait un nom comme étant la kryptonite des Jays a frappé un double pour inscrire les siens au pointage.

On a ensuite eu droit à une cinquième manche plus tranquille, mais en sixième, l’offensive a repris de plus belle.

Tout d’abord, Josh Jung s’est gâté avec une bombe au champ centre. Après Carter, une autre recrue a sorti le grand jeu pour les Rangers.

Mais encore une fois, les Orioles ont fait preuve de caractère pour réduire le déficit. Après avoir marqué le premier point des siens, Anthony Santander a décidé de doubler le plaisir, cette fois en produisant son propre point.

Une longue claque en solo de sa part a encore une fois ramené les deux clubs à un point d’écart.

Les Rangers ont ensuite tenté de répliquer lors de la manche suivante, mais Austin Hays avait d’autres plans. Le voltigeur y a été d’une magnifique course au champ gauche pour priver Jonah Heim d’un deuxième coup sûr.

Et clairement, ça a fait des heureux dans les gradins.

Tant chez les Orioles que chez les Rangers, on a vu une tonne de releveurs être utilisés durant la rencontre. En huitième manche, par exemple, Aroldis Chapman s’est amené en relève.

Il a accordé deux buts sur balles consécutifs… mais un gros double jeu ainsi qu’un retrait sur trois prises ont fait en sorte qu’il a évité le pire. Il a le don de rendre les choses intéressantes en séries, lui.

En neuvième, les Rangers avaient une avance d’un point et c’est l’artilleur Jose Leclerc qui avait la tâche de fermer les livres.

Rapidement, Gunnar Henderson s’est retrouvé au premier coussin, mais il s’est fait pincer en essayant de voler le deuxième but.

Un retrait au bâton et un roulant au troisième but plus tard, les Rangers l’emportaient par la marque de 3-2.

Beau jeu de Josh Jung là-dessus, qui a finalement effectué le relais victorieux en plus d’avoir inscrit le point victorieux.

Les deux clubs vont reprendre l’action demain après-midi, alors qu’ils croiseront le fer à 16h07. Pour l’occasion, Jordan Montgomery et Grayson Rodriguez seront les lanceurs partants.

Est-ce que les Rangers pourront pousser les Orioles dans les câbles? La réponse dans un peu plus de 24 heures.

Tags:

Orioles de Baltimore, Rangers du Texas, Séries 2023

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Pascal Harvey

Sébastien Berrouard