La Californie veut récupérer les impôts que Shohei Ohtani évitera de payer

Actualité

Sébastien Berrouard

Publié le 11 avril 2024 à 10h30

Le nom de Shohei Ohtani est clairement celui qui résonne le plus depuis le début de la saison morte. Ohtani dans un avion en direction de Toronto, l’interprète d’Ohtani qui lui vole de l’argent pour miser, Ohtani qui signe un contrat de 700 millions de dollars étalé sur vingt ans, et j’en passe.

D’ailleurs, revenons sur ce dernier point. Le Nippon évitera de payer environ 90 millions de dollars en impôts de l’État de Californie en raison du report de la quasi-totalité de son pacte record avec les Dodgers de Los Angeles.

Le report de 680 millions de dollars de son entente permettra à Ohtani d’éviter de payer de l’impôt sur les montants reportés s’il ne réside plus dans l’État de Californie. On présume que le Japonais retournera au Pays du Soleil-Levant à la fin de sa carrière.

Et voilà que maintenant, les législateurs californiens font pression pour modifier le code fiscal fédéral afin d’empêcher la structure contractuelle d’Ohtani de devenir la norme parmi les hauts salariés dans le baseball majeur et ailleurs.

Qui est surpris? Les gouvernements ne se laisseront jamais manger la laine sur le dos de cette façon.

C’est pourquoi le sénateur de l’État Josh Becker a présenté hier (mercredi) un projet de loi qui exhorte le Congrès américain à établir un plafond raisonnable sur la rémunération différée.

En fin de compte, c’est une question d’équité. Il s’agit d’un revenu gagné. Il ne s’agit pas d’un revenu de retraite. Il s’agit d’un revenu qui est gagné ici et qui devrait être imposé ici. Ce n’était pas ce que le code fiscal fédéral était censé permettre.

Ce n’est pas faux.

La prochaine étape de la résolution, qui a été parrainée par la contrôleuse de l’État, Malia Cohen, sera une discussion et un vote au Sénat de l’État dans les semaines à venir.

Bien que l’État ne puisse pas modifier la loi fiscale fédérale, M. Becker a déclaré qu’il espérait que l’introduction de la résolution sensibiliserait à la question tout en inspirant la discussion et la réflexion sur les moyens que l’État pourrait mettre en place pour imposer l’argent différé.

Il y a peut-être des moyens de s’attaquer à ce revenu sans modifier le code des impôts. Le Congrès nous a mis dans le trou, mais ils peuvent rectifier la situation. Nous parlons de plus de 90 millions de dollars qui pourraient aller aux programmes de l’État. C’est de l’argent gagné ici. Il devrait être taxé ici.

Pour le moment, Ohtani semble éviter le pire dans le dossier de son interprète, restera à voir s’il s’en tire aussi bien avec l’État de la Californie.

Tags:

Californie, Dodgers de Los Angeles, Josh Becker, Malia Cohen, Shohei Ohtani

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Sébastien Berrouard

Sébastien Berrouard