Julio Urias a été arrêté et accusé de violence conjugale

Actualité

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 4 septembre 2023 à 14h02

En 2019, Julio Urias a été suspendu pendant 20 matchs par la MLB. Pourquoi? Parce qu’il n’a pas respecté la politique de violence conjugale du baseball majeur.

Déjà que le lanceur avait une prise contre lui, il n’a visiblement pas appris de ses erreurs. Pourquoi?

Parce que Jeff Passan rapporte que le lanceur a été arrêté et accusé de violence conjugale tard hier soir. C’est ce que la police de Los Angeles lui a appris.

Urias a obtenu sa libération ce matin contre une somme de 50 000$.

Si c’est vrai, Urias est un imbécile qui n’apprend pas de ses erreurs. Il ne mérite pas de lancer dans la MLB à nouveau et il doit aller en prison rapidement et à long terme. Aussi simple que ça.

À court terme, je m’attends à le voir prendre le chemin de la liste restrictive ou d’un congé administratif de la part de la MLB. Sa saison est probablement terminée.

Et comme il sera agent libre dans quelques mois, on peut penser qu’après deux accusations du genre, personne ne voudra le signer. Il ne signera donc pas un contrat de plus de 100 M$ cet hiver.

Quand mon collègue Sébastien Berrouard écrivait, en février, que Urias en était peut-être à sa dernière saison à Los Angeles, il ne savait pas à quel point il avait raison.

Il est le deuxième lanceur différent des Dodgers à avoir des démêlés avec la justice de cet ordre-là en quelques saison. Trevor Bauer a aussi été dans le trouble… et aujourd’hui, il lance au Japon.

Avec Wander Franco (Rays) qui est aussi dans le trouble en ce moment, la MLB paraît mal. Et les réseaux sociaux étant ce qu’ils sont, ça donne ceci :

https://twitter.com/ShedeurAndAllar/status/1698751523868566003

Le gros agent libre dont personne ne parlait fait donc parler de lui pour les mauvaises raisons en ce moment. Il ne voulait clairement pas ça, mais si c’est vrai, c’est tout ce qu’il mérite.

Pour les Dodgers, qui viennent de perdre Tony Gonsolin jusqu’en 2025 (probablement), c’est une énorme perte. La rotation est sérieusement affectée dans une grosse course au classement contre les Braves.

Oui, Walker Buehler pourrait revenir de son Tommy John, lui qui a commencé à lancer dans les mineures, mais il ne sera pas prêt à lancer comme un vrai partant en séries.

En ce moment, outre J.D. Martinez, tous les blessés/absents des Dodgers sont des lanceurs. Et disons qu’il y en a beaucoup. Vraiment beaucoup.

  • Walker Buehler (60 jours)
  • Tony Gonsolin (60 jours)
  • Yency Almonte (15 jours)
  • Joe Kelly (15 jours)
  • Michael Grove (15 jours)
  • Blake Treinen (60 jours)
  • Tyler Cyr (60 jours)
  • Alex Reyes (60 jours)
  • Daniel Hudson (60 jours)
  • J.P. Feyereisen (60 jours)
  • Jimmy Nelson (60 jours)
  • Julio Urias (à venir)

Il reste encore de bons releveurs, mais la rotation de Clayton Kershaw, Lance Lynn, Bobby Miller et Ryan Yarbrough est bien mince en ce moment.

Et comme Urias a lancé le 1er septembre, ça prend quelqu’un à sa place dès cette semaine.

Shohei Ohtani doit s’en vouloir d’être blessé au bras parce que les clubs l’auraient voulu comme lanceur partant. C’est encore plus vrai depuis quelques minutes chez les Dodgers.

Clairement, les Dodgers sont dans le trouble à court terme. Mais le plus important, c’est quand même de s’assurer que la femme de Urias soit en sécurité et loin de son dangereux mari.

10e manche
  • Pas de Brandon Belt cet après-midi.
  • Les jeunes progressent vite à New York.
Tags:

Dodgers de Los Angeles, Julio Urias

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Pascal Harvey

Charles-Alexis Brisebois