John Schneider n’a pas perdu confiance en Jordan Romano

Actualité, Blue Jays

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 27 septembre 2023 à 16h00

Depuis quelques jours, ça va moins bien pour Jordan Romano. Le releveur des Blue Jays de Toronto a accordé quatre points à ses deux dernières sorties et six points à ses huit derniers matchs.

Que se passe-t-il avec lui?

En fin de semaine, contre les Rays, il avait un ongle cassé. Ceci dit, hier, John Schneider a dit que son releveur #1 était correct pour lancer.

Et pourtant, il s’est effondré en fin de match, permettant aux Yankees de gagner le premier match de la série entre les deux équipes.

A-t-il encore mal à un ongle? Je ne sais pas. Est-il blessé à une autre partie de son corps après une longue saison de baseball? Je ne sais pas.

Est-ce qu’il a simplement de la misère quand il n’arrive pas en situation de sauvetage?

Le problème, en ce moment, c’est au niveau du contrôle de ses tirs. C’est ce qui nous laisse croire qu’il n’est pas blessé pour autant, mais qu’il est simplement en manque de contrôle.

Ça n’inspire pas confiance à bien des fans.

Peu importe ce qui se passe, les Blue Jays doivent pouvoir compter sur lui. Même si le club a d’autres options dans un enclos bien rempli, ça prend de grosses performances de Romano.

Tous les matchs, à ce point-ci, sont importants. À moins, évidemment, que la place de classement soit consolidée d’ici au match #162.

Mais enfin bref. Tout ça pour dire que le lanceur, qui a une moyenne de points mérités de 4.76 en septembre, doit en donner plus. Son attaque aussi, bien sûr, mais bon.

John Schneider, publiquement, a malgré tout affirmé qu’il avait encore confiance en son lanceur. Il a confiance en plusieurs releveurs, mais surtout en lui.

Schneider a raison sur un point : quand un closer l’échappe, ça paraît toujours plus mal. Pourquoi? Parce que les gars sont là dans des moments importants. Ce sont de courts moments, d’ailleurs.

Un partant qui donne un circuit tôt dans le match peut se faire pardonner. Un closer? Non.

Je ne sais pas ce que Romano a, mais le baseball est aussi un sport mental. S’il inspire confiance, cela va aider son équipe.

Mais dans le cas contraire? Ce n’est pas l’idéal, disons.

10e manche
  • L’alignement du jour.
  • L’amour règne entre Josh Donaldson et Rowdy Tellez, finalement.
  • Zach Davies a été libéré.
  • Les Braves peuvent s’assurer de l’avantage du terrain jusqu’en Série mondiale ce soir.
Tags:

Blue Jays de Toronto, John Schneider, Jordan Romano

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois

Félix Forget