Joey Votto ne se voit pas ailleurs qu’à Cincinnati

Actualité

Sébastien Berrouard

Publié le 15 août 2023 à 10h17

Deux mille matchs pour une seule équipe. C’est ce que Joey Votto a accompli avec les Reds de Cincinnati.

Seuls cinq autres joueurs actifs ont joué mille matchs pour la même équipe. Et seulement deux joueurs ont atteint les deux mille dans les trente dernières années : Derek Jeter et Chipper Jones.

L’exploit de Votto est donc encore plus remarquable. Cependant, l’incertitude plane quant au futur du joueur canadien.

D’une part, il pourrait prendre sa retraite en tant que membre des Reds. Mais d’une autre, il pourrait avoir la possibilité d’aller dans une autre équipe, peut-être une équipe championne, pour écrire un dernier chapitre.

Une décision difficile s’annonce donc l’horizon. À moins qu’un évènement ne vienne faciliter les choses pour le principal intéressé. Et Votto en est bien conscient.

Le jackpot, pour moi, c’est de gagner un championnat avec les Reds cette année. C’est un sentiment étrange. Je suis un peu un type, je ne veux pas dire old-school, mais mes joueurs préférés au baseball, Ted Williams, Cal Ripken, Derek Jeter, sont des gars qui sont restés avec une équipe. J’ai une réelle admiration pour ces gars-là.

On peut donc s’attendre à ce que la saison 2023 soit la dernière de sa carrière, car il serait surprenant que les Reds prennent l’option à son contrat qui le ferait revenir dans l’uniforme rouge l’an prochain. Et Votto abonde dans ce sens.

L’idée d’aller avec une autre organisation pour gagner un championnat n’est pas attrayante. Tout d’abord, les championnats ne sont pas garantis. Vous savez, nous étions l’équipe de première place qui a été battue par les Giants qui ont ensuite remporté la Série mondiale en 2012. Donc, cela ne me plaît pas.

Imaginez le scénario : de retour après une sérieuse blessure à l’épaule, à 40 ans, après 17 saisons, plus de 2 000 matchs, plus de 2 100 coups sûrs, un titre de MVP, quatre participations au Match des étoiles, Votto se retire avec le gros trophée entre les mains!

On ne peut que lui souhaiter.

Tags:

Joey Votto, Reds de Cincinnati

Articles similaires

Sébastien Berrouard

Maxime Trudeau

Charles-Alexis Brisebois