Joey Votto est agent libre pour la première fois de sa carrière

Actualité

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 4 novembre 2023 à 14h24

Pour la première fois depuis qu’il a été repêché en 2002, Joey Votto est officiellement un agent libre dont les droits n’appartiennent pas aux Reds de Cincinnati.

Le club vient d’annoncer que le joueur de premier but est libre puisque l’option de 20 M$ (à la discrétion de l’équipe) n’a pas été prise en charge par le club.

À la place, l’option de lui donner un million de dollars pour lui donner son autonomie était plus logique. C’est ce qui s’est produit.

Le club a mentionné, sur les réseaux sociaux, que présentement, il était impossible de lui garantir le temps de jeu qu’il mérite en 2024. C’est pour ça que l’option n’a pas été activée.

Est-ce que cela veut dire qu’il ne sera pas de retour? Il est trop tôt pour le dire en ce moment. Il est possible que Votto signe un autre contrat (à plus petit prix) en 2024, à Cincinnati.

Mais à 20 M$, ça a toujours été un stretch.

Le légendaire joueur de premier but a ouvert la porte à jouer ailleurs l’an prochain, mais son souhait #1 est sans doute de rester à Cincinnati.

S’il le fait, il devra cependant accepter le fait qu’il n’est plus systématiquement un partant comme dans ses bonnes années. Est-il prêt à le faire avec tous les jeunes qui poussent? On verra.

Il risque d’y avoir des rumeurs l’envoyant à Toronto, sa ville natale. Ceci dit, tant qu’à ajouter un autre joueur de premier but seulement, Ross Atkins devrait regarder ailleurs.

On verra ce qu’il décidera, au final. À suivre avec intérêt.

10e manche
  • Eduardo Rodriguez, qui a refusé d’aller à L.A. cet été, sort de son contrat. Il est de nouveau agent libre.
  • Tim Anderson est libre comme l’air.
  • Mark Canha à Detroit.
  • Hector Neris est agent libre.
Tags:

Joey Votto, Reds de Cincinnati

Articles similaires

Sébastien Berrouard

Maxime Trudeau

Charles-Alexis Brisebois