Blue Jays : l’heure des décisions démontre que Joey Votto est de trop

Actualité, Blue Jays

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 24 mars 2024 à 14h30

Un peu plus tôt ce midi, j’ai glissé un mot sur l’alignement des lanceurs des Blue Jays.

Ce qu’on constate, c’est que le dossier Kevin Gausman continue de titiller les dirigeants. Il devrait être prêt pour commencer la saison, mais rien n’est encore assuré en ce moment.

Mais qu’en est-il des joueurs de position?

En ce moment, Brian Serven, Alejandro Kirk, Justin Turner, Vladimir Guerrero Jr., Cavan Biggio, Ernie Clement, Davis Schneider, Isiah Kiner-Falefa, Bo Bichette, Daulton Varsho, Kevin Kiermaier (si son genou va bien) et George Springer devraient être 12 des 13 frappeurs du club le 28 mars.

Serven devra prendre la 40e et dernière place dans l’alignement de 40 joueurs en remplacement de Danny Jansen, qui ne sera pas en mesure de commencer la saison à temps.

Si le club veut ajouter un gars comme Daniel Vogelbach comme 13e joueur de position, il faudrait libérer une place sur l’alignement de 40 joueurs et lui garantir immédiatement son montant de deux millions de dollars pour la saison.

Ce sont deux choses que les Blue Jays ne veulent pas absolument faire… même si Vogelbach a un gros camp. Faire une place sur le 40-man roster viendrait avec une décision déchirante.

Avec Joey Votto qui s’en vient un jour, amener Vogelbach maintenant bloquerait le vétéran. Je me répète, mais Votto à Toronto, ce n’était pas nécessaire. Vraiment pas, même.

Si Votto devait arriver dans un mois, il chasserait Vogelbach et les Jays se seraient déjà engagés à lui donner 2M$. C’est pour ça qu’en ce moment, le club hésite à amener Vogelbach dans les Majeures : à cause du fantôme de Votto qui est au-dessus de la tête de l’organisation.

Je ne crois pas que les Blue Jays aient besoin d’un troisième frappeur de choix / premier but… et tant qu’à faire, Spencer Horwitz est là. Déjà que de songer à Vogelbach était tiré par les cheveux, l’arrivée de Votto, qui commencera à Buffalo, complique le dossier pour rien.

Parce que Kiermaier s’est fait mal au genou hier et que Nathan Lukes est déjà sur l’alignement de 40 joueurs, on peut penser qu’il a une chance, suite à un bon camp, de faire le club… mais ce n’est pas une certitude.

Si le club veut un voltigeur comme 13e joueur, qu’il prenne Lukes. Sinon, qu’il prenne Horwitz, un jeune qui attend sa chance en haut et qui est de l’alignement de 40 joueurs dès maintenant.

Tags:

Blue Jays de Toronto, Joey Votto

Articles similaires

Félix Forget

Pascal Harvey

Pascal Harvey

Laisser un commentaire