Joey Gallo aurait aimé que son passage avec les Yankees « ne soit jamais arrivé »

Actualité

Félix Forget

Publié le 25 mars 2024 à 14h30

En 2021, les Yankees de New York voulaient frapper un grand coup à la date limite des transactions. En plus de mettre la main sur Anthony Rizzo en provenance des Cubs de Chicago, le club avait acquis Joey Gallo, le gros cogneur des Rangers du Texas qui allait amener un (autre) élément de puissance.

On parlait de deux frappeurs gauchers, mais surtout, de deux gars qui allaient venir solidifier l’alignement.

Cela dit, même si Rizzo a connu du succès dans le Bronx et qu’il y est encore, ça a été une autre histoire pour Gallo. Le voltigeur a connu des mois extrêmement difficiles, multipliant les retraits au bâton et ne parvenant tout simplement pas à trouver son rythme.

C’est rapidement devenu une spirale qui l’a tiré vers le bas, et avec les partisans sur son dos, le voir quitter pour aller rejoindre les Dodgers a fait du bien à tout le monde.

Depuis, Gallo a évolué pour les Dodgers et les Twins, et il est désormais avec les Nationals. Par contre, Gallo l’admet encore aujourd’hui : s’il pouvait oublier un moment de sa carrière, ce serait son passage dans le Bronx.

C’est ce qu’il a révélé dans une entrevue au camp des Nationals.

C’est quand même sympathique de voir que Gallo est encore capable de le prendre avec le sourire et qu’il ne se défile pas quant au fait que ça a été un moment difficile de sa carrière.

Par le passé, Gallo avait affirmé qu’il n’en voulait pas aux Yankees, lui qui regrettait surtout de ne pas avoir été à la hauteur des attentes placées en lui. On peut donc penser que ses récents propos visent surtout à exprimer sa déception en lien avec ses performances plutôt qu’une réelle pointe envers les Yankees.

Et bien honnêtement, j’ai l’impression que les fans des Yankees se disent la même chose. Encore une fois, ce n’est rien de personnel envers la personne : ça n’a tout simplement pas fonctionné.

On verra si Gallo, désormais âgé de 30 ans, saura relancer sa carrière du côté de Washington. Il connaît toutefois un camp printanier assez difficile, avec une ligne de frappe de .118/.211/.147 et aucun circuit à sa fiche en 38 apparitions au bâton.

  • Shohei Ohtani va parler à 17h 45. Aucune question au menu : juste une déclaration.
  • Les Rockies ont-ils offert une prolongation de contrat à Ezequiel Tovar trop rapidement?
  • Domingo German a eu des moments difficiles.
  • Alejandro Kirk est prêt.
Tags:

Joey Gallo, Nationals de Washington, Yankees de New York

Articles similaires

Félix Forget

Félix Forget

Sébastien Berrouard