Jeremy Pena : les Astros doivent s’ennuyer de Carlos Correa en ce moment

Actualité

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 23 octobre 2023 à 10h23

Il y a environ deux ans, les Astros de Houston ont proposé un contrat de cinq ans et 160 M$ à Carlos Correa afin qu’il demeure à Houston. Il a refusé.

Mais finalement, il a signé un contrat de trois ans au Minnesota avec des années d’option. Il est redevenu agent libre il y a un an avant de signer à San Francisco, à New York et au Minnesota.

Le voilà maintenant (pour de bon) chez les Twins avec un contrat de six ans et 200 M$ (avec des années d’option par la suite), ce qui est moins que les 350 M$ de San Francisco et les 315 M$ de New York.

Il a bien fait en 2022 avec les Twins, mais son remplaçant avait aussi été bon. Jeremy Pena a bien progressé à sa saison recrue et il a été nommé MVP en série de championnat et en Série mondiale.

Il y a un an, personne – ou presque – ne s’ennuyait de Correa chez les fans. Les joueurs auraient quand même aimé l’avoir dans le club, mais Pena avait pris sa place comme bon joueur d’impact.

Cette saison? Pena a été moins bon, mais Correa aussi. Son processus d’agent libre lui a sans doute joué dans la tête un peu. Les Astros ne devaient pas se dire qu’ils étaient passés à côté de quelque chose.

Mais depuis quelques jours, le discours peut avoir changé. Après tout, même si Pena a été bon contre les Twins (de Correa) en séries, il est vraiment invisible depuis quelques jours.

On peut reprocher bien des choses à Correa, mais en séries, il s’est toujours levé. Cette saison encore, il a été excellent pour les Twins en octobre.

Lors des matchs #5 et #6 de la série contre les Rangers, Pena n’a pas fini le duel. Il a été remplacé au profit d’un frappeur suppléant quand le club avait besoin d’un coup sûr.

Ce n’est pas l’idéal avec son arrêt-court partant, qui frappe au huitième rang de l’alignement des frappeurs de Dusty Baker.

Est-ce qu’il sera en mesure de faire une différence ce soir? Après tout, dans un match #7 avec une place en Série mondiale à l’enjeu, les Astros (qui en arrachent à domicile) devront tout donner.

Et sans demander à Pena de redevenir le MVP des séries de 2022, il doit quand même être en mesure de placer la balle en lieu sûr.

Tags:

Astros de Houston, Carlos Correa, jeremy pena, Twins Du Minnesota

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Pascal Harvey

Sébastien Berrouard