J.D. Martinez est le frappeur de choix droitier idéal pour les Blue Jays

Actualité, Blue Jays, Rumeurs

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 28 janvier 2024 à 10h29

Depuis le début de la saison morte, les Blue Jays ont mis sous contrat Kevin Kiermaier et Isiah Kiner-Falefa chez les joueurs de position.

Ajoutons à cela l’ajout probable du lanceur cubain Yariel Rodriguez et on a là un portrait très incomplet de ce que les Blue Jays doivent faire cet hiver.

Après tout, en ce moment, il manque de l’aide offensivement parlant… surtout chez les frappeurs gauchers. Ça doit être la priorité, à mes yeux.

Après tout, défensivement, ça ne va pas mal. Mais qui frappe de la gauche à Toronto? Cavan Biggio, Daulton Varsho et Kevin Kiermaier.

Est-ce assez? Non.

Idéalement, Cody Bellinger serait la réponse parfaite aux questions des Blue Jays… mais le club n’a pas l’air pressé de le signer, disons. Je ne m’attends pas à le voir à Toronto, disons.

J’ai le sentiment qu’à moins de mettre de l’argent sur Bellinger ou sur Matt Chapman, qui n’est pas un excellent frappeur et qui est droitier, cela passera par le marché des frappeurs de choix.

Joey Votto est une option, mais il a ralenti. Brandon Belt a été excellent à Toronto en 2023 et je le vois comme une option viable.

Ceci dit, il pourrait aller ailleurs. Et dans un tel cas, il est possible de croire que les Blue Jays pourraient se tourner vers un frappeur droitier.

Et si cela arrive, J.D. Martinez doit être la cible. Pourquoi? En raison d’un point apporté par Ken Rosenthal dans son papier du jour.

Parmi tous les frappeurs droitiers disponibles, Martinez est le moins polyvalent défensivement… mais ça ne devrait pas être la priorité du club, qui a des options défensives.

Dans les faits, parmi tous les droitiers, Martinez est celui qui frappe le mieux contre les droitiers. Cela fait de lui un frappeur aussi utile qu’un gaucher.

Et ça, les Jays en ont besoin.

Le fait qu’il ne joue pas défensivement n’est pas idéal, mais un gars qui frappe bien contre les droitiers et qui a eu 103 points produits en 113 matchs à L.A. l’an passé, c’est oui pour moi.

Tags:

Blue Jays de Toronto, J.D. Martinez

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Sébastien Berrouard

Charles-Alexis Brisebois