Édouard Julien entre en séries à sa première année dans les Majeures

Actualité

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 23 septembre 2023 à 12h00

Ce matin, dans un de ses papiers du jour, mon collègue Pascal Harvey a glissé un mot sur la qualification des Twins en séries. Après les Orioles et les Rays, un troisième club a assuré sa place au soleil.

Évidemment, les Twins y sont parce que la division centrale de l’Américaine est faible. Après tout, les trois meilleurs clubs de l’Est et les trois puissances de l’Ouest sont meilleurs que les Twins.

Mais qu’à cela ne tienne : cela veut quand même dire que le Québécois Édouard Julien entre en séries.

Cette saison, il a fièrement représenté le Québec dans le baseball majeur. Il a été le plus grand ambassaseur sur la plus grande scène du monde.

Malheureusement, Abraham Toro a passé la majeure partie de la saison dans le AAA et des gars comme Charles Leblanc et Otto Lopez n’ont pas eu droit à leur chance.

Mais Julien, lui, a eu sa chance. Il a passé la majorité de la saison parmi les deux premiers frappeurs de l’alignement offensif des Twins. Et là, il s’en va en séries à sa première année dans la MLB.

Toute la saison, il a forcé la main des Twins à le garder. Toute la saison, il a donné raison à ses patrons de lui faire confiance.

Et là, il ira en séries.

Selon moi, avec Carlos Correa et Royce Lewis qui sont des cas incertains (blessure) pour les séries, Julien aura sa chance en masse de se faire valoir.

En parlant du loup : notons que les Astros ne sont pas assurés de faire les séries, que les Giants s’enlignent pour les manquer et que les Mets sont éliminés. Correa n’a pas une grosse saison, mais il a bien choisi.

Quand on regarde ça, Édouard Julien pourrait devenir le premier Québécois depuis Russell Martin à jouer sur une base régulière en séries.

Abraham Toro a joué en 2020, alors qu’il était avec les Astros de Houston, mais il ne s’est présenté à la plaque qu’une seule fois.

Martin (né en Ontario, mais qui a évidemment grandi à Montréal) a fait les séries en 2019 comme receveur #2 des Dodgers, qui ont perdu contre Washington. Il a disputé un match durant la série.

Sinon, évidemment, il a participé aux séries de 2015 et de 2016 avec les Blue Jays. Rappelons, dans les faits, qu’il a fait les séries 10 fois en 14 saisons dans les Majeures.

Même avec six équipes par ligue maintenant, faire les séries au baseball n’est jamais facile. Le fait de voir Édouard Julien les faire à sa première année dans la MLB en dit long.

D’ailleurs, je me demande si les Twins, qui ne sont pas un club attirant à la base, seront présentés à RDS ou à TVA Sports en séries.

Après tout, le facteur Édouard Julien va assurément les rendre intéressants pour les Québécois et j’ai le sentiment que quand viendra le temps de choisir, ce sera un facteur qui entrera en ligne de compte.

Une série Toronto c. Minnesota serait très prisée pour les stations montréalaises, on s’entend…

10e manche
  • Les espoirs des Blue Jays dans la ligue d’automne.
  • Les DBacks et les Yankees vont s’affronter lundi. Les White Sox ont accepté de repousser leur calendirer d’un match pour jouer jeudi au lieu de lundi.
Tags:

Édouard Julien, Séries, Twins Du Minnesota

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Sébastien Berrouard

Charles-Alexis Brisebois