Diamondbacks : Tommy Pham a démontré qu’il était l’ultime joueur d’équipe

Actualité

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 29 octobre 2023 à 12h26

Après le match #1 de la Série mondiale, on se demandait comment les Diamondbacks de l’Arizona allaient répondre à une lourde défaite. Après tout, la victoire avait donné du gaz aux Rangers.

Mais hier soir, les DBacks ont prouvé, encore une fois, qu’ils méritent leur place au soleil. Merrill Kelly, qui part de loin, a notamment été extraordinaire contre une grosse attaque.

Il y a un autre joueur qui est à féliciter chez les Diamondbacks : Tommy Pham.

Le vétéran, acquis à la date limite pour amener de la profondeur à une organisation qui avait de grandes aspirations, a fait son travail hier en étant 4-en-4 au bâton.

Il a aussi marqué deux des neuf points des siens.

C’était son troisième match de quatre coups sûrs en séries (pas juste en 2023), ce qui lui permet de rejoindre Albert Pujols à ce chapitre.

Marte est aussi devenu le premier joueur depuis Pablo Sandoval (2012) à être 4-en-4 dans un match de Série mondiale, ce qui n’est pas rien.

Le frappeur de choix n’a cependant pas eu la chance de tenter de devenir le premier joueur de l’histoire de la Série mondiale à être 5-en-5 puisque son gérant l’a retiré du match.

Pourquoi a-t-il fait ça? Parce que Pham l’a demandé.

Pham a confirmé sur Instagram que c’est lui qui est allé voir son gérant pour lui dire de faire frapper Jace Peterson. Peterson n’avait jamais frappé en Série mondiale.

Je ne sais pas si Pham savait qu’il avait une chance à un record du genre, mais qu’importe : un tel geste démontre qu’il est un joueur d’équipe.

Notons aussi qu’il l’a dit publiquement non pas pour se vanter, mais pour justifier la décision de son gérant et éviter les vilains commentaires à son endroit.

Quand on pense au fait que Pham a eu des séries difficiles et qu’il a perdu momentanément son poste dans l’alignement partant des DBacks en octobre, on voit à quel point il a le club à cœur.

Celui qui a récemment (encore une fois) critiqué l’effort des joueurs des Mets, son ancien club, démontre qu’il est prêt à tout pour gagner.

Parce que oui, si Jace Peterson joue aux héros d’ici la fin des séries, il faudra dire un gros merci à Pham, qui l’aura mis en confiance lors du match #2.

J’ai beaucoup de respect pour ça.

Tags:

Diamondbacks de l'Arizona, Jace Peterson, Série mondiale, Tommy Pham

Articles similaires

Pascal Harvey

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois