David Ross est encore frustré de son congédiement

Actualité

Sébastien Berrouard

Publié le 10 novembre 2023 à 10h28

Bien malgré lui, l’ancien gérant des Cubs de Chicago, David Ross, a été au cœur de la première saga de la présente saison morte, soit celle concernant Craig Counsell.

Et le skipper est encore en train de digérer ses pensées et ses sentiments en lien avec son congédiement survenu un peu sournoisement.

D’un côté, le principal intéressé est reconnaissant d’avoir eu l’occasion de diriger le club de la ville des vents pendant quatre saisons.

Je pense que ce qui me frappe, c’est que je suis extrêmement reconnaissant pour cette opportunité. Il y a beaucoup de gens qui ont travaillé très dur à mes côtés. Je suis vraiment reconnaissant pour les quatre années que j’ai passées, passant de zéro expérience en tant qu’entraîneur à la chance de gérer une organisation aussi formidable qui a eu un impact considérable sur ma vie. Il y a des gens formidables là-bas. Je n’ai vraiment pas grand-chose de négatif à dire.

Ross n’a peut-être pas grand-chose de négatif à dire sur l’organisation des Oursons, mais il a quand même son lot de frustration à gérer. Et on peut le comprendre.

Je suis encore frustré de temps en temps. Si mon patron ne pense pas que je suis un bon gérant, il devait passer à autre chose. Je ne lui en veux pas. S’il pense que je ne suis pas le bon gars, c’est son travail. C’est son choix. J’ai mes propres pensées et opinions que je garderai pour moi.

L’ancien joueur de la MLB regarde toutefois vers l’avenir, lui qui ne veut pas s’apitoyer sur son sort, mais qui se concentrera plutôt sur sa famille.

La colère et tout ce genre de choses sont du poison pour moi. Il est temps pour moi de déterminer la suite. Il y a eu beaucoup de bonnes choses après des moments très difficiles dans ma vie. J’espère que c’est un autre d’entre eux.

Souhaitons-lui le meilleur pour la suite.

Tags:

Cubs de Chicago, David Ross

Articles similaires

Félix Forget

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois