Carlos Correa est heureux chez les Twins

Actualité

Pascal Harvey

Publié le 10 mars 2024 à 8h30

Carlos Correa pourrait en vouloir à la planète toute entière suite à une année 2023 très atypique.

Rappelons que le joueur d’arrêt-court régulier des Twins du Minnesota et le quatrième frappeur du rôle offensif s’est vu annuler deux gros contrats de la part des Giants de San Francisco et des Mets de New York en raison d’une vieille blessure à une cheville datant de 2014.

Un expert appelé à se prononcer sur son état de santé a été l’élément commun, impliqué dans les deux dossiers, faisant dérailler ses ambitions et lui faisant perdre plusieurs millions de dollars au passage.

Correa et son agent Scott Boras se sont alors tournés à nouveau vers les Twins, avec qui le natif de Porto-Rico avait évolué en 2022. Le contrat qu’il avait signé à l’époque lui permettait de tester sa valeur sur le marché de l’autonomie et c’est ce qu’il a fait sans succès.

Ayant un nouveau contrat d’une valeur de 200 millions de dollars en poche de la part des Twins, Correa a à nouveau été ennuyé par les blessures en cours de saison, vivant avec une sensation d’impuissance une fois de plus.

Malgré cette blessure, Correa a pu tout de même mener les siens au premier rang de leur division tout en permettant aux Twins de mettre fin à une disette de plusieurs années en remportant deux victoires face aux Blue Jays de Toronto, en première ronde des séries éliminatoires.

Malheureusement pour Correa et ses coéquipiers, le rêve a pris fin au tour suivant, contre les Astros de Houston.

Questionné au sujet de cette bien curieuse odyssée vécue en 2023, Correa reste positif et se dit heureux au Minnesota, sa famille et lui apprécient la ville et il est est en confiance au sein d’un groupe de joueurs avec qui il a du plaisir.

Malgré la malchance qui a frappé les Twins au chapitre des blessures, ils n’ont pas à rougir de leurs performances et peuvent bâtir sur la saison 2023 afin d’envisager la prochaine.

Royce Lewis, Byron Buxton et Correa forment le noyau de cette formation, mais leur historique de blessures a ralenti leur progression en tant que groupe. Tous en santé et bien entourés, ils peuvent accomplir de grandes choses et c’est là-dessus que Carlos Correa construit sa confiance.

Ajoutez à cela le fait que le Québécois Édouard Julien prend de plus en plus de place au sein de cet alignement et que des joueurs tels que Matt Wallner et Ryan Jeffers émergent positivement, donnent beaucoup d’espoir aux partisans de l’équipe.

Carlos Correa pourrait s’apitoyer sur son sort, mais il n’en est rien car il désire être le leader de cette formation et aider son équipe à remporter des matchs et performer aux moments opportuns.

Recrue de l’année en 2015 dans l’uniforme des Astros de Houston, Correa a connu du succès avec cette équipe, mais il a tout de même choisi de quitter l’organisation afin de tester sa valeur tout en changeant d’environnement. Avec ce qu’il a vécu l’an passé, gageons qu’il sera plus prudent à l’avenir et restera plus humble face à ses ambitions.

Le baseball, comme d’autres sports professionnels, représente une histoire de gros sous, mais de rester fidèle à son organisation et à ses partisans peut aussi rapporter des dividendes et c’est ce que Carlos Correa tente de réaliser au Minnesota en ce moment.

Après tout, les Twins ont le potentiel pour espérer remporter le titre de la section centrale dans l’Américaine pour quelques années encore et si le noyau de joueurs performe à l’unisson, tous les espoirs sont permis.

Tags:

Carlos Correa, MLB, Twins Du Minnesota

Articles similaires

Sébastien Berrouard

Charles-Alexis Brisebois

Pascal Harvey

Laisser un commentaire