Blue Jays : ils auraient de l’attaque si leurs anciens joueurs étaient encore en ville

Actualité, Blue Jays

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 2 avril 2024 à 8h33

Comme vous l’avez possiblement vu hier, les Blue Jays ont été la victime d’un match sans point ni coup sûr. L’attaque du club a été plus que nulle dans un duel contre les Astros.

George Springer a été le seul à générer quelque chose, lui qui a soutiré deux buts sur balles. C’est tout.

Daniel Vogelbach, un gaucher, a passé tout le match sur le banc et n’est pas venu frapper pour un Isiah Kiner-Falefa ou un Ernie Clement, par exemple. Il aurait pu aider, mais John Schneider ne lui a pas fait confiance.

Tout s’est mal passé lors du match d’hier (incluant sur le monticule) pour les Blue Jays. Et c’est là qu’on voit à quel point l’attaque du club ne tient qu’à un fil en 2024.

Sans Bo Bichette, qui s’est encore absenté en raison de maux de cou, l’attaque torontoise a été nulle. Daulton Varsho était le frappeur #4 du club, ce qui dénote un manque de profondeur flagrant.

Il manque un Teoscar Hernandez ou un Lourdes Gurriel Jr. à cet alignement-là, genre…

Évidemment, on fait ici référence aux transactions de la saison morte 2022-2023, quand les deux hommes sont partis. Cela a déréglé l’alignement offensif de la formation.

Peut-être que les deux joueraient ailleurs de toute manière en 2024 puisque les voltigeurs ont été échangés en raison du fait qu’ils étaient à un an de l’autonomie. Ils ont choisi de signer à Los Angeles et en Arizona en 2024.

Mais quand même : leur absence fait mal.

Je sais que l’échantillon est plus que mince, mais en ce moment, les deux joueurs mènent la ligue pour les points produits (10 pour Gurriel Jr.) et pour les circuits (4 pour Hernandez), ce qui dénote un bon début de saison.

Même Matt Chapman (deux longues balles et six points produits), que les Blue Jays ont tenté de retenir, n’a pas un vilain début de saison. Du moins, il aiderait les Blue Jays, qui sont au 23e rang collectivement de la MLB pour l’OPS, une statistique offensive révélatrice.

Qui va se lever offensivement à Toronto, donc? Et ça ne peut pas être qu’un seul gars…

  • Otto Lopez est DFA à San Francisco.
  • Ça, c’est rapide.
Tags:

Blue Jays de Toronto, Lourdes Gurriel Jr., Matt Chapman, Teoscar Hernandez

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Félix Forget

Pascal Harvey

Laisser un commentaire