Blue Jays : Bo Bichette frappera au sixième rang cet après-midi

Actualité, Blue Jays

Sébastien Berrouard

Publié le 8 mai 2024 à 12h30

Après s’être fait totalement déclasser par les Phillies de Philadelphie hier soir (mardi), les Blue Jays de Toronto sont toujours en quête de solutions afin de renverser le marasme qu’il s’est installé depuis le début de la présente campagne.

Probablement dans ce but, le gérant John Schneider a remanié son alignement offensif à l’aube de la deuxième et dernière rencontre face à ces mêmes Phillies cet après-midi (mercredi)

Première observation : Vladimir Guerrero Jr. frappera à l’échelon auquel il aurait dû frapper depuis le tout début de la saison, soit le troisième. C’est le voltigeur Daulton Varsho qui prendra place tout juste avant Vladdy, un endroit qu’il n’a occupé que seize fois dans sa carrière. C’est cependant pleinement mérité dans son cas.

Le receveur Danny Jansen frappera au cinquième rang, derrière le prolifique Justin Turner, l’un des seuls sur qui on peut compter à Toronto.

Bo Bichette, quant à lui, a été déplacé au sixième rang du rôle offensif après avoir connu une autre soirée difficile hier, comme en témoigne sa fiche de zéro coup sûr en quatre présences au marbre.

Le joueur d’arrêt-court avait été relégué au cinquième rang dans l’ordre des frappeurs samedi dernier contre les Nationals de Washington, mais a frappé quatrième lors des deux matchs suivants.

Bichette ne s’est pas retrouvé plus bas que le cinquième rang de l’alignement des Geais Bleus depuis le 26 août 2022, alors qu’il était le septième cogneur torontois contre les Angels de Los Angeles.

Le skipper n’avait d’autres choix puisqu’on ne sent vraiment pas qu’il y a présentement une étincelle qui nous laisserait croire que la petite biche est sur le chemin du retour, sa moyenne au bâton de ,189 et ses sept petits coups sûrs de plus d’un bus en 33 matchs cette saison étant le reflet de ses présences au bâton.

Cela veut donc dire que George Springer prendra place à son rang habituel, le premier. Il serait peut-être temps que ce dernier glisse lui aussi au sein de l’alignement, parce qu’il n’apporte absolument rien de plus que Bichette offensivement.

Au monticule, ce sera Chris Bassitt qui tentera d’éviter le balayage dès 13 h cet après-midi. Il aura Aaron Nola comme vis-à-vis sur la butte.

Tags:

Bo Bichette, Daulton Varsho, George Springer, John Schneider, Vladimir Guerrero Jr.

Articles similaires

Sébastien Berrouard

Charles-Alexis Brisebois

Pascal Harvey

Laisser un commentaire