Daulton Varsho propulse les Blue Jays vers la victoire à Baltimore

Actualité, Blue Jays

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 14 mai 2024 à 8h30

Hier, j’écrivais que les Blue Jays s’étaient assis depuis que leur gérant leur avait demandé de se lever. Et alors que le club était à Baltimore en marge du premier duel d’une série de trois matchs, l’occasion était belle pour gagner.

Évidemment, avec Corbin Burnes sur le monticule et avec Baltimore qui a juste un incroyable club de balle, le défi s’annonçait difficile. Ce l’était encore plus en sachant que Danny Jansen avait mal au dos et que trois vétérans (Georges Springer, Kevin Kiermaier et Justin Turner) étaient malades.

En gros, le club n’avait pas de banc : les partants devaient jouer.

Mais la bonne nouvelle pour le club torontois, c’est que Jose Berrios s’est pointé – même s’il était malade ce matin… au point où Chris Bassitt était prêt à lancer, au cas. Il s’est racheté de sa performance difficile en Pennsylvanie la semaine dernière et a donné seulement deux points en sept manches.

Il a donné un circuit en quatrième manche et il a failli en donner un deuxième, mais Daulton Varsho (qui jouait au centre) s’est étiré les bras pour voler un circuit certain à ses adversaires.

Puis, Varsho a aussi frappé une longue balle en plus de produire un deuxième point dans le match en 10e manche. Petite soirée de travail dans un gain de 3-2 des siens, vous dites? Sans aucun doute.

On peut parler des lanceurs (Yimi Garcia et Jordan Romano ont fait le boulot) pour expliquer la victoire, mais Daulton Varsho a été le catalyseur du club chez les frappeurs. Daniel Vogelbach, Vladimir Guerrero Jr. et Bo Bichette ont aussi bien fait.

Après une saison 2023 difficile pour George Springer, Alejandro Kirk, Vladimir Guerrero Jr. et Daulton Varsho, ils avaient eu la commande de ramener leur jeu à un meilleur niveau.

Seul Varsho a réussi, en ce moment.

Il en faudra plus pour penser que Toronto n’a pas perdu la transaction impliquant Varsho, Lourdes Gurriel Jr. et un certain Gabriel Moreno, mais au moins, il y a un début de retour sur investissement à un moment où les Blue Jays en ont besoin.

  • Ronald Acuna Jr. s’est encore fait pincer sur les buts.
  • Rhys Hoskins a mal à la cuisse.
  • Une véritable vedette.
  • Plusieurs lanceurs à Toronto prennent du mieux.
Tags:

Blue Jays de Toronto, Daulton Varsho, Jose Berrios

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois

Laisser un commentaire