Blake Snell : les Blue Jays garderaient un oeil sur le lanceur

Actualité, Blue Jays, Rumeurs

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 14 janvier 2024 à 12h29

Les Blue Jays de Toronto, comme vous le savez, ont besoin d’aide offensivement parlant. C’est surtout là que le besoin se fait ressentir.

Et à ce sujet-là, ce matin, Bob Nightengale a publié un papier qui comporte quelques indices sur ce que les Blue Jays pourraient faire.

Il n’a pas forcément parlé des noms qui reviennent le plus souvent (Joc Pederson ou J.D. Martinez), mais il a mentionné que si Cody Bellinger ne signait pas à Chicago, les Mariners et les Blue Jays étaient là.

Il a parlé du fait que Joey Votto était logique pour Milwaukee et Toronto. On sait que trois clubs parlent à Votto, qui vise un poste régulier, et le nom des Jays revient souvent.

Nightengale a aussi jasé de Ha-Seong Kim, l’excellent joueur d’avant-champ des Padres qui est à un an de l’arbitrage. Il ne l’a pas lié aux Jays en tant que tel, mais le joueur est potentiellement disponible, dit-il.

Mais dans son cas, il faudrait trouver le prix des Padres, un club qui a besoin de lanceurs.

Les Jays, comme vous le savez, ne manquent pas de lanceurs. Est-ce que le club pourrait envoyer un lanceur à San Diego pour obtenir le joueur de deuxième but qui peut jouer partout à l’avant-champ?

Ça, c’est moi qui se le demande. Mais qui sait, rendu là?

Est-ce que le club, au lieu de signer un frappeur, pourrait signer un lanceur pour avoir encore plus de profondeur et être en mesure d’en échanger (au moins) un en Californie?

Nightengale n’a pas dit concrètement que les Jays pourraient échanger un lanceur. Mais il mentionne que le club a l’oeil sur Blake Snell.

Et si Snell débarque en ville à fort prix, disons qu’il serait logique de prendre la profondeur sur le monticule pour aller chercher de l’aide au bâton dans une transaction.

Mais revenons au bout où le journaliste mentionne que les dirigeants torontois gardent (discrètement) un oeil sur Snell. Parce que ça, c’est du nouveau. Et c’est gros.

En ce moment, Snell demanderait 240 M$. Je ne crois pas que les Jays aient envie de mettre un tel montant sur le lanceur.

Notons que les Yankees, selon Nightengale, lui ont offert environ 100 M$ de moins que ses demandes. Scott Boras, l’agent du joueur, a évidemment dit non.

Ne vous attendez pas à voir les Yankees monter à ce prix-là, en passant. Cela explique la possible erreur Marcus Stroman dans le Bronx, lui qui est une option plus… safe.

Mais bon. Je ne crois pas que les Jays vont vraiment mettre le prix pour Snell, et ce, même s’il est un excellent gaucher qui connaît la division en raison de ses années à Tampa Bay.

Si le double gagnant du Cy Young devait signer à 240 M$, ce serait le plus gros contrat de l’histoire de la franchise. Est-ce que cela laisserait de la place pour Vladimir Guerrero Jr. et/ou Bo Bichette?

Même s’il ne faut pas forcément s’en faire avec le nombre de manches lancées du lanceur, selon Ken Rosenthal, il n’en demeure pas moins que ça reviendrait cher de la manche, à ce prix-là.

Tags:

Blake Snell, Blue Jays de Toronto, Cody Bellinger, Joey Votto

Articles similaires

Sébastien Berrouard

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois