Angels de Los Angeles : les prochaines années seront bien longues

Actualité

Pascal Harvey

Publié le 18 février 2024 à 8h30

La saga Shohei Ohtani étant chose du passé, les Angels de Los Angeles peuvent maintenant se concentrer sur leur futur. Le problème est que le futur semble inexistant en ce qui a trait à cette équipe.

Le propriétaire actuel de la concession, Arte Moreno, a confirmé ne plus être intéressé à vendre son équipe à quelqu’un d’autre et pour les partisans des Angels (et les joueurs), il s’agit là d’une très mauvaise nouvelle.

Le dossier Ohtani et la fin de saison 2023 de l’équipe ont été une catastrophe et le meilleur n’est pas à venir, croyez-moi. Difficile d’attirer de nouveaux joueurs dans ces circonstances.

La question est, quand est-ce que Mike Trout va en avoir assez et demander des changements au sein de cette concession que nous pouvons presque qualifier de moribonde?

La vente de l’équipe par Moreno donnait un peu d’espoir aux partisans qui suivent cette équipe depuis des années, mais les propos du propriétaire actuel ont eu un effet de douche froide sur la plupart.

Triste réalité, l’équipe sera gérée dans le cadre d’un régime minceur et pour Mike Trout, cela signifie qu’il n’obtiendra pas le support escompté afin d’espérer plus de victoires que de défaites et un rendement positif en bout de piste.

Malgré la signature de quelques lanceurs de relève durant la saison morte, la masse salariale de l’équipe est de 173 millions de dollars en ce moment. L’an dernier, à l’ouverture de la saison régulière, elle s’élevait à 212 millions de dollars.

En 2024, cela fera dix ans que l’équipe n’aura pas participé aux séries éliminatoires et les prochaines années risquent d’être bien longues.

Vétéran et joueur de concession, Trout serait en droit d’exiger des changements. Pour lui et les autres membres de l’organisation, un changement de propriétaire aurait été le meilleur scénario, mais il semble que ceci n’arrivera pas.

Outre un piètre rendement à prévoir sur le terrain, plusieurs autres problèmes pointent à l’horizon, dont celui du renouvellement du bail du Angel Stadium, prévu en 2029. Des rénovations apportées au vénérable domicile de l’équipe ne seraient pas un luxe : le bâtiment date de 1966. Encore là, Moreno ne se dit pas intéressé par un nouveau stade ou par l’achat de celui-ci, mais il persiste à continuer le mode location.

Bref, la situation est loin d’être rose dans l’entourage de l’équipe et à moins qu’il n’exige un changement d’air, Mike Trout devra composer avec le fait que cette concession rimera avec immobilisme encore longtemps.

La fidélité démontrée par le joueur étoile jusqu’à présent pourrait s’effriter et les partisans de l’équipe pourraient devoir faire face à des années encore plus sombres. Il faudra avoir la foi et une bonne dose de motivation pour être un membre des Angels cette saison et celles à venir.

  • Charlie Freeman a un père qui l’amène partout.
  • Luke Voit sur le point de s’entendre avec les Mets? Ce serait un contrat des mineures.
Tags:

Angels de Los Angeles, Arte Moreno, Mike Trout, MLB

Articles similaires

Pascal Harvey

Pascal Harvey

Pascal Harvey