Albert Pujols : un souper avec Tony La Russa pour apprendre à devenir un gérant

Actualité

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 5 mars 2024 à 20h30

L’an passé, alors qu’il venait à peine de prendre sa retraite, Albert Pujols a ouvert la porte à une carrière de gérant. Il n’en avait cependant pas forcément dit plus.

Yadier Molina aussi aimerait ça, être un gérant. Imaginez…

Mais là, après avoir récemment appris que Pujols sera un gérant l’hiver prochain dans la ligue d’hiver en République dominicaine, voilà qu’on comprend qu’il veut vraiment que ça arrive un jour dans le baseball majeur.

Est-ce qu’il est pressé? Non. Mais il va faire des efforts en ce sens.

Par exemple? Le frappeur de puissance, qui est l’un des rares cogneurs de 700 longues balles dans l’histoire de la ligue, va s’organiser pour souper avec Tony La Russa pour s’abreuver de son savoir en termes de devenir un bon gérant.

C’est ce qui a récemment été rapporté par Rhett Bollinger, qui couvre les Angels.

En fait, Pujols (qui est au camp des Angels pour honorer son contrat de 10 ans auprès des Angels après sa carrière) commence tranquillement. Là, il est au camp de sa « deuxième » équipe.

Il va chercher des conseils partout où il peut. Et s’il en veut, le gérant Ron Washington, qui en est à sa première saison avec les Angels à Anaheim, va lui en donner.

Mais revenons à La Russa.

C’est évidemment sous les ordres du gérant que le premier passage de Pujols à Saint-Louis s’est déroulé. Il a eu beaucoup de succès et il a gagné des titres de MVP et des bagues de la Série mondiale.

Espérons que c’est de ce La Russa-là que Pujols va apprendre… et non pas de celui des White Sox de 2021-2022.

Il reste encore beaucoup de chemin à parcourir avant de voir Pujols devenir potentiellement un gérant dans les Majeures. Ceci dit, on va garder un oeil sur la situation.

Tags:

Albert Pujols, Angels de Los Angeles, Cardinals de Saint-Louis, Gérant, Tony La Russa

Articles similaires

Pascal Harvey

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois