Abraham Toro pourrait débuter la saison à Oakland

Actualité

Pascal Harvey

Publié le 17 mars 2024 à 8h30

Au cours des derniers mois, les Athletics d’Oakland ont fait les manchettes pour les mauvaises raisons, car la formation californienne a été pitoyable sur le terrain comme au guichet en 2023 et a été le point de mire d’un inévitable déménagement vers Las Vegas.

Disons que le vestiaire des A’s n’est pas le meilleur endroit pour se retrouver en ce moment et peu de joueurs du baseball majeur souhaitent revêtir l’uniforme vert et jaune.

Pourtant, le Québécois Abraham Toro ne pouvait demander meilleure destination afin d’y poursuivre sa carrière.

Toro est encore présent au camp d’entraînement des A’s en Arizona et il fait bien, très bien même.

Au moment d’écrire ces lignes, Toro, qui a les yeux sur le poste au troisième coussin, frappait pour une moyenne de .357, en plus d’avoir produit sept points jusqu’à présent.

Comme le rapporte Benoît Rioux, du Journal de Montréal, la lutte est très chaude en ce moment pour l’obtention du poste au coin chaud et Toro fait pleinement partie de la conversation. Il pourrait donc débuter la saison 2024 à titre de régulier lorsque le gérant Mark Kotsay présentera sa liste des 26 joueurs qui seront de l’alignement actif en début de campagne.

Pour Toro, 27 ans, il s’agit d’un nouveau départ et Oakland s’avère être pour lui l’endroit rêvé pour percer et se mettre en évidence. La chance qui lui est offerte en ce moment est fort possiblement la bonne et l’athlète natif de Greenfield Park doit en profiter grandement.

La compétition est vive et Toro relève le défi avec brio jusqu’à présent. Le Québécois rivalisait avec Aledmys Diaz et Darell Hernaiz avant que la direction du club décide d’ajouter J.D. Davis à la formation, lui qui a été libéré par les Giants de San Francisco.

Frappeur ambidextre, bon en défensive et peu souvent retiré sur des prises, Toro possède plusieurs atouts qui jouent en sa faveur. Advenant qu’il ne puisse obtenir le poste régulier au troisième coussin, Kotsay pourrait décider de le garder à titre de joueur d’utilité en raison de sa polyvalence.

Mark Kotsay joue bien ses cartes au camp d’entraînement des Athletics, il s’assure que plusieurs athlètes compétitionnent pour un poste afin de garder ses joueurs alertes et avec l’espoir de percer l’alignement. Il y a encore du trafic au camp des A’s et c’est de bonne guerre.

Abraham Toro en est à sa quatrième équipe dans les Majeures depuis ses débuts avec les Astros de Houston en 2019. Il a par la suite porté les couleurs des Mariners de Seattle et des Brewers de Milwaukee plus récemment.

Rappelons que Toro est l’un des quatre Québécois présents à des camps professionnels en ce moment. Édouard Julien (Twins), Charles Leblanc (Angels) et Otto Lopez (Giants) sont les autres.

Concernant Julien, un poste de régulier l’attend, tandis que rien n’est encore gagné pour les autres. Abraham Toro semble vouloir se rendre indispensable, lui qui a frappé un coup de circuit de trois points.

Le gérant des A’s utilise une bonne stratégie en donnant la chance à plusieurs joueurs de compétitionner, mais il devra tantôt prendre d’importantes décisions et souhaitons que celle-ci impactera positivement la carrière d’Abraham Toro.

Tags:

A's d'Oakland, Abraham Toro, Benoît Rioux, Mark Kotsay

Articles similaires

Sébastien Berrouard

Sébastien Berrouard

Charles-Alexis Brisebois