Abraham Toro a réussi à se relancer à Oakland

Actualité

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 9 mai 2024 à 18h30

L’an dernier, Abraham Toro évoluait dans l’organisation des Brewers. Même s’il a été excellent dans le AAA, il n’a pas souvent eu sa chance dans le baseball majeur.

En fait, il n’a joué que neuf matchs, où il a été excellent.

Il a finalement été envoyé à Oakland durant la saison morte. Cela pouvait avoir l’air d’une vilaine nouvelle, considérant le fait que le soleil ne brille pas à Oakland en termes de baseball…

Mais au moins, il se donnait des chances d’avoir du temps de jeu.

Finalement, il se retrouve au sein d’une équipe qui va certes déménager l’an prochain, mais qui a une meilleure fiche que prévu. En 39 matchs, voir les A’s avec une fiche de 18-21, c’est inespéré.

Et il y a du Abraham Toro là-dedans, lui qui a une belle fiche en 36 matchs jusqu’à présent. Surtout ces temps-ci, il roule à fond.

Sa moyenne de .293, son OPS de .798, ses 36 coups sûrs, ses trois longues balles et ses 15 points produits démontrent que Toro est à sa place dans le baseball majeur.

Après des saisons plus difficiles depuis deux ans, il est en mesure de faire la différence pour les A’s. Que ce soit au deuxième but, au troisième coussin, comme frappeur de choix ou comme joueur de premier but, il répond présent.

Il n’est pas le partant nulle part sur une base régulière, mais à 36 matchs joués sur 39, on voit bien qu’il a un rôle important.

Je me demande combien de temps il restera à Oakland. Après tout, il n’est pas impossible qu’une équipe de la MLB veuille aller le chercher à la date limite, lui qui gagne 1.275 M$ cette saison, qui est ambidextre et qui est polyvalent.

Tags:

A's d'Oakland, Abraham Toro

Articles similaires

Sébastien Berrouard

Sébastien Berrouard

Charles-Alexis Brisebois

Laisser un commentaire