Aaron Hicks poursuivra sa carrière avec les Angels de Los Angeles

Actualité

Félix Forget

Publié le 29 janvier 2024 à 16h30

Depuis quelques années, Aaron Hicks a vécu une descente aux enfers avec les Yankees. L’ancien joueur de champ centre du club, qui faisait partie des plans d’avenir, est rapidement devenu un paria dans le Bronx, où il était la cible des critiques et des huées des partisans.

Et visiblement, même sa relation avec l’équipe n’était pas parfaite : rappelons qu’une rumeur circule quant au fait que les Yankees l’auraient carrément empêché de jouer au golf pour essayer de limiter ses blessures.

Au milieu de la dernière saison, donc, les Yankees ont mis fin à leur relation professionnelle avec Hicks, qui n’avait plus sa place au sein de l’équipe. Le voltigeur a ensuite signé un contrat avec les Orioles, où il a connu de bons moments.

On se demandait donc ce qui l’attendait pour 2024 étant donné qu’il était joueur autonome… et voilà que ce sont les Angels de Los Angeles qui se sont entendus avec Hicks.

On parle d’un contrat d’un an, qui a été officialisé par l’équipe.

Considérant que le voltigeur touche encore 10 M$ par année de la part des Yankees pour les trois prochaines années, on se doutait qu’il n’allait pas signer un gros contrat.

Et comme de fait, on parle d’une entente au salaire minimum. C’est le meilleur des deux mondes pour les deux clans : il ne coûte qu’une bouchée de pain aux Angels tout en touchant un bon salaire en raison de son précédent contrat.

Ce qui est intéressant, par contre, c’est que l’arrivée de l’ancien des Yankees vient changer les choses chez les Angels. Au champ extérieur, on s’attendait à ce que Mike Trout, Taylor Ward, Mickey Moniak et Jo Adell prennent les quatre places disponibles… mais avec Hicks, il y aura de la compétition.

Et comme Adell n’a plus d’options pour être renvoyé dans les mineures, ça complique encore plus les choses.

L’autre question, c’est de savoir ce que ça signifie pour Mike Trout, alors qu’un autre joueur de champ centre vient s’ajouter à l’équipe.

Et on sait qu’avec les blessures et l’âge, l’idée de le voir bouger dans l’un des coins était évoquée…

Mais malgré tout, le DG des Angels, Perry Minasian, a été clair : c’est Mike Trout qui jouera au champ centre pour les Angels en 2024.

Je vous avoue que de qualifier Aaron Hicks de joueur « plutôt élite en défensive au champ centre », ça me fait un peu rire, mais le point demeure : ce n’est pas là qu’il jouera, puisque ce sera la position de Trout.

On verra donc ce que Hicks sera en mesure d’accomplir dans l’uniforme des Angels, mais pour un pacte au salaire minimum, c’est un pari intéressant pour la formation californienne.

Ce sera intéressant à suivre, en tout cas.

Tags:

Aaron Hicks, Angels de Los Angeles

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Félix Forget

Sébastien Berrouard