Aaron Hicks : les Yankees lui auraient interdit de jouer au golf

Actualité

Félix Forget

Publié le 27 janvier 2024 à 14h30

L’an dernier, les Yankees ont enfin mis fin à leur relation professionnelle avec Aaron Hicks. Le voltigeur, qui a connu de bons moments dans le Bronx, était clairement à couteaux tirés avec l’organisation et on sentait qu’un peu de changement allait faire du bien aux deux partis.

C’était une grosse décision considérant qu’il touchera 10 M$ par année jusqu’à la fin de la saison 2026, mais la situation était devenue insoutenable. Hicks était malheureux, les Yankees n’avaient plus de place pour lui et il était la cible des huées des partisans.

Quand on regarde la descente aux enfers du voltigeur avec les Yankees, on se doute que les nombreuses blessures ne l’ont pas aidé à garder le rythme après sa grosse saison 2018. Les ennuis de santé, dont une blessure au coude et une autre au poignet, ont fait mal à sa production.

Évidemment, les Yankees ont essayé de trouver des moyens pour les limiter chez Hicks… et selon A.J. Pierzynski, il y a une rumeur qui circule quant au fait que les Bombardiers auraient carrément empêché Hicks de jouer au golf pour sa santé.

C’est ce qu’il a révélé à Foul Territory cette semaine.

Évidemment, c’est une rumeur qui a de quoi surprendre. En fait, ce qu’il faut savoir, c’est que le voltigeur est un excellent golfeur (il a terminé au huitième rang lors d’un tournoi de célébrités la semaine dernière) et qu’il espère être membre du PGA Tour un jour.

Or, les Yankees auraient jugé qu’il était trop dangereux pour lui de jouer au golf considérant les blessures, si bien qu’ils lui auraient carrément empêché de jouer pour protéger sa santé.

Pierzynski ne peut pas confirmer avec certitude que c’est réellement ce qui s’est passé, mais c’est une rumeur qui a circulé, en tout cas.

Maintenant qu’il n’est plus avec les Yankees, Hicks peut jouer au golf sans problème, lui qui est actuellement joueur autonome et dont le nom ne circule pas du tout parmi les rumeurs.

Il sera intéressant de voir si une équipe lui offrira un contrat… mais surtout, si cette équipe lui permettra de jouer au golf ou non.

  • Hector Neris : un an, neuf millions de dollars avec les Cubs. Une option de club ou de joueur pourrait faire en sorte que le contrat monterait à deux ans.
  • Adam Frazier avec les Royals.
Tags:

Aaron Hicks, Yankees de New York

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Sébastien Berrouard

Charles-Alexis Brisebois