Yankees : des doutes sur Cody Bellinger en raison des stats avancées

Actualité, Rumeurs

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 23 novembre 2023 à 14h25

Les Yankees ont besoin d’un bon frappeur gaucher. Les Yankees ont besoin d’un voltigeur, idéalement de centre. Les Yankees ont besoin d’une vedette qui a déjà gagné ailleurs.

Les Yankees, en bref, ont besoin de Cody Bellinger.

Le voltigeur de centre, qui peut aussi jouer au premier but, est la cible parfaite chez les joueurs de position. Juan Soto aussi est un bon choix, mais bon.

Bellinger a prouvé qu’en santé, il peut accomplir de belles choses. Sortir de L.A. est la meilleure chose qui pouvait lui arriver et à Chicago, il a monté sa valeur.

On sait que les Cubs veulent le garder. On ne sait cependant pas si le club se fera couper l’herbe sous le pied par les Giants ou les Yankees, deux clubs souvent cités dans le dossier.

Parce que les Yankees, malgré certaines craintes au niveau des stats avancées, seront vraiment au coeur du dossier jusqu’à la fin.

Ceci dit, comme le dit Jon Heyman, certains membres de l’organisation des Yankees ont des doutes concernant le voltigeur. Pourquoi? En raison de son hard hit rate.

Ce que cela veut dire, c’est que le taux de balles frappées avec puissance fait peur à certains membres de l’équipe de stats avancées des Yankees.

Est-ce que cela fera peur au DG Brian Cashman?

Après tout, il a beau dire que son équipe de stats avancées est plus petite que celle des autres équipes et que ce n’est pas ce qui gère son club, mais on peut en doute. Des gens disent l’inverse.

Au final, je pense que les Yankees ne s’empêcheront pas de mettre la main sur un gars qui a clairement des allures de coup de circuit pour les Bombardiers.

Avoir l’avis des stats avancées est une bonne chose… mais dans une certaine mesure. Mais tout ça, à mes yeux, ne doit pas être assez gros pour s’empêcher de le signer. Vraiment pas.

Tags:

Brian Cashman, Cody Bellinger, Yankees de New York

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois

Sébastien Berrouard