Yankees : beaucoup de similitudes avec la saison 2016

Actualité

Sébastien Berrouard

Publié le 3 septembre 2023 à 16h00

Après avoir connu une saison désastreuse, les Yankees de New York regardent maintenant vers l’avenir.

Et l’avenir est rose dans le Bronx, à tout de moins au chapitre des jeunes espoirs. Cela fait même penser à la saison 2016, lorsque les Baby Bombers ont été rappelés dans la MLB.

Les joueurs qui étaient présents à l’époque, dont le capitaine Aaron Judge, voient des similitudes.

Nous avons eu de bons gars qui sont arrivés en 2016 et 2017, mais ce groupe de gars que nous avons, il est impressionnant. Le comportement des gars, la façon dont ils se comportent sur le terrain, c’est comme s’ils avaient été ici toute l’année. Des gars aussi jeunes dans un environnement difficile, un environnement bruyant. C’est plutôt cool à voir.

Cela rappelle l’arrivée de Gary Sanchez en 2016, lui qui avait fait une apparition d’un match au début de la saison, puis avait été de retour pour de bon le 3 août, juste après que les Yankees eurent amorcé une vente de feu. Une semaine plus tard, c’était au tour du Juge de faire le grand saut.

Les Bombardiers avaient alors commencé à retrouver le chemin de la victoire et s’étaient approchés d’une participation aux séries éliminatoires, mais en vain. L’expérience acquise avait alors porté ses fruits, puisque l’année suivante, les Yankees remportaient le titre de leur division.

Et c’est un peu le même scenario qui survient en 2023, alors que New York a remporté cinq de ses six derniers matchs, dont deux face aux Astros de Houston.

Les Yankees sont toujours sous la barre des ,500 avec un dossier 67 victoires et 69 revers et sont toujours à sept matchs et demi d’une place en séries éliminatoires, mais cette mini-poussée donne espoir et change l’ambiance dans le vestiaire.

Espérons pour eux et leurs fans que la situation de la deuxième moitié des années 2010 se répétera dans les prochaines campagnes.

Tags:

Aaron Judge, Gary Sanchez, Yankees de New York

Articles similaires

Félix Forget

Sébastien Berrouard

Charles-Alexis Brisebois