Wander Franco serait recherché par les autorités

Actualité

Sébastien Berrouard

Publié le 27 décembre 2023 à 10h30

Si vous pensiez que la saga Wander Franco allait mourir de sa belle mort, détrompez-vous. Ce n’est pas terminé, loin de là.

Pas plus tard qu’hier (mardi), le Département de la sécurité des enfants et des adolescents de la ville de Santo Domingo en République dominicaine aurait perquisitionné deux maisons à la recherche de la vedette des Rays de Tampa Bay, mais n’aurait pas été en mesure de la localiser.

C’est en effet ce que rapporte un journal dominicain, le Listin Diario.

La police aurait perquisitionné les maisons de Franco et de sa mère et aurait laissé ses coordonnées à l’épouse de Franco. Le nouveau rapport ne précise pas si les autorités tentaient d’arrêter Franco ou de simplement l’interroger.

Le joueur d’arrêt-court fait présentement l’objet d’une enquête de la part des autorités de la République dominicaine et de la MLB depuis que des allégations de relations inappropriées avec au moins deux mineurs ont été soulevées l’été dernier.

Lorsque les allégations ont émergé pour la première fois au mois d’août, les Rays ont mis Franco en congé forcé. Peu de temps après, le baseball majeur a placé le Dominicain en congé administratif pour les 42 derniers matchs de la saison 2023.

Le journaliste Hector Gomez a déclaré sur X, anciennement connu sous le nom de Twitter, que de nouvelles preuves auraient été trouvées qui impliqueraient davantage Franco dans son bourbier.

Il faut toujours en prendre et en laisser avec les affirmations de Gomez, mais disons qu’il n’y a pas de fumée sans feu.

Tags:

Rays de Tampa Bay, République dominicaine, Wander Franco

Articles similaires

Sébastien Berrouard

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois