Une première sortie très difficile pour Yoshinobu Yamamoto

Actualité

Sébastien Berrouard

Publié le 21 mars 2024 à 10h30

Après un excellent duel à bas pointage en levée de rideau de la saison 2024 de la MLB à Séoul en Corée du Sud, il en fut toutefois tout autrement lors de la deuxième rencontre entre les Padres de San Diego et les Dodgers de Los Angeles.

À l’inverse de la veille, ces derniers agissaient à titre de club local, tandis que les Padres étaient l’équipe visiteuse.

Et le match a débuté sur les chapeaux de roues pour San Diego, grâce à la contribution de Jake Cronenworth (triple), Ha-Seong Kim (ballon sacrifice), Luis Compusano (double) et Tyler Wade (simple), faisant à eux quatre marquer cinq points mérités qui sont allé à la fiche du partant Yoshinobu Yamamoto.

Après une demi-manche de jeu, c’était 5 à 0 en faveur des Padres et le lanceur nippon n’était déjà plus de la rencontre. Il s’agit donc d’un baptême de feu difficile pour le droitier d’outre-mer et les inquiétudes commencent à fuser de partout à Los Angeles, et ce, malgré le fait qu’on s’attendait à ce qu’une période d’ajustement soit nécessaire dans son cas.

Les Dodgers ont répliqué dès la fin de la première manche, gracieuseté du double productif du receveur Will Smith, portant la marque à 5-1. Puis, Shohei Ohtani a réduit l’écart à trois points en y allant d’un ballon sacrifice loin dans la droite en deuxième manche.

Les gros canons des Padres ont ensuite pris les choses en main en début de troisième manche, Xander Bogaerts, Fernando Tatis Jr. et Cronenworth combinant leurs efforts pour ajouter quatre autres points au tableau. C’en était fait du partant Joe Musgrove, qui a quitté après deux manches et deux tiers de travail, ayant accordé lui aussi cinq points mérités.

Il ne fallait cependant pas compter les Dodgers pour battus, eux qui répliqué avec quatre points en provenance des bâtons de James Outman, Jason Heyward et Mookie Betts. Après trois manches, le pointage était de 9-6 favorisant les Padres.

Ces derniers ont ajouté un autre point en début de cinquième manche quand Cronenworth, encore lui, a poussé Jackson Merrill au marbre avec un long simple.

Une fois de plus, les Dodgers n’ont pas laissé la poussière retomber, puisque Betts a catapulté l’offrande de Michael King par-dessus la clôture du champ gauche dès la demi-manche suivante, faisant également marquer Heyward. L’écart n’était plus que de deux.

San Diego est cependant revenu à la charge en sixième manche, quand José Azocar est venu marquer sur le double de Campusano.

Puis, lors de la manche subséquente, une erreur de Max Muncy a permis à Azocar de croiser le marbre, mettant une fois de plus en lumière la faiblesse défensive de l’avant-champ des Dodgers.

C’en était alors fait des Dodgers, qui malgré une poussée tardive, s’inclineront finalement par la marque de 15 à 11.

Il faudra maintenant attendre une autre semaine avant de voir la suite de la campagne 2024, alors que les autres formations du baseball majeur amorceront leur saison jeudi le 28 mars.

  • Une photo iconique.
  • Ça brasse à l’Association des joueurs.
  • Wander Franco a publié sur les réseaux sociaux. Cela ne veut rien dire pour les Rays.
Tags:

Corée du Sud, Dodgers de Los Angeles, Padres de San Diego, Saison 2024, Séoul

Articles similaires

Sébastien Berrouard

Charles-Alexis Brisebois

Sébastien Berrouard

Laisser un commentaire