Un premier match numéro sept dans l’histoire des Phillies

Actualité

Sébastien Berrouard

Publié le 24 octobre 2023 à 16h09

Après avoir assisté à des séries un peu ordinaires lors des deux premiers tours, on peut affirmer sans gêne qu’on est gâtés en Série de championnat avec les deux duels qui auront atteint la limite.

Fait intéressant par rapport au deuxième match ultime consécutif qui aura lieu ce soir : en 141 ans d’existence et plus de 20 000 matchs, il s’agira du premier match numéro sept dans l’histoire des Phillies de Philadelphie.

Même son de cloche du côté de Bryce Harper, qui disputera lui aussi une septième rencontre pour la première fois de sa carrière, lui qui a déjà joué trois match ultimes, mais en Série de division, soit dans des duels trois de cinq.

Le gros cogneur a maintenu une moyenne au bâton de ,313 lors de ces matchs et pourra continuer de bâtir son héritage de joueur qui se lève lors des grands moments dès aujourd’hui.

Pour l’occasion, le gérant de la formation de la ville de l’amour fraternel, Rob Thomson, n’a pas l’intention de changer son alignement, et ce, malgré la défaite lors du match numéro six, prétextant qu’un changement pourrait faire croire à de la panique au sein de sa formation, ce qui est loin d’être le cas.

D’ailleurs, du côté des joueurs des Phillies, dont Kyle Schwarber, l’excitation est à son comble pour ce duel sans lendemain.

Ça va être excitant. C’est pour ça qu’on joue. Nous en sommes là. Nous méritons d’être dans cette situation. Nous avons la chance de jouer notre meilleur match et de passer à la Série mondiale.

Espérons qu’on aura droit à un match un peu plus serré que celui entre les Astros de Houston et les Rangers du Texas hier soir (lundi), même si le résultat final a réjoui la quasi-totalité de la planète baseball.

Tags:

Bryce Harper, Kyle Schwarber, Phillies de Philadelphie, Rob Thomson

Articles similaires

Sébastien Berrouard

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois