Un premier départ désastreux pour Alek Manoah dans les mineures

Actualité, Blue Jays

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 7 avril 2024 à 14h30

Depuis qu’Alek Manoah a dit que la pression, c’était pour les pneus… disons que sa carrière ne va pas dans le bon sens.

Autant pour ses séries 2022 que sa saison 2023, Manoah avait des choses à se faire pardonner en 2024. Cela a mal commencé pour lui en raison d’une blessure subie au camp d’entraînement.

Cependant, le voilà maintenant en santé et il est prêt à recommencer à prouver qu’il peut lancer dans les Majeures. Cela commençait par un départ de réhabilitation à Dunedin, dans le A.

Et disons que ça s’est mal passé.

Il devait lancer environ 65 tirs, ce qui voulait dire que les Blue Jays espéraient le voir lancer plus ou moins quatre manches. Ce n’est cependant pas ce qui s’est passé.

Manoah n’a pas fini la deuxième manche. Il a accordé sept points, dont six mérités, en plus de donner cinq coups sûrs et quatre buts sur balles aux jeunes joueurs des mineures.

Ses 58 tirs n’avaient pas exactement le contrôle habituel, mais la vélocité était au rendez-vous. J’imagine que cela va le consoler un brin et qu’il va surfer là-dessus.

Ce qu’il faut savoir, c’est que Bowden Francis a présentement le poste de lanceur #5 du club. S’il fait bien et que Yariel Rodriguez (qui n’a pas mal fait dans le AAA, mais qui n’a pas lancé longtemps dans le AAA) prend son erre d’aller, ils seront devant Manoah.

Ricky Tiedemann doit aussi être considéré.

Il n’est pas trop tard pour voir Manoah se lever, mais disons qu’il commence à être temps. Sinon, les Blue Jays pourraient vouloir tourner la page dans le cas du grand lanceur.

Tags:

Alek Manoah, Blue Jays de Toronto

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois

Laisser un commentaire