Un coup de bâton à améliorer en 2024 pour Anthony Volpe

Actualité

Maxime Trudeau

Publié le 24 octobre 2023 à 12h19

Anthony Volpe

Il n’y a pas beaucoup de positif à retenir de la saison 2023 des Yankees de New York. Ils n’ont joué qu’un match au-dessus de la barre des .500, terminé à la quatrième place de leur division, le gérant Aaron Boone a eu ses décisions douteuses et j’en passe.

Il y a eu du positif aussi, notamment le rendement de Gerrit Cole qui remportera fort probablement le Cy Young. Dans cette même catégorie, on peut parler du rendement de la recrue Anthony Volpe. Du moins, défensivement parlant. L’arrêt-court est en nomination pour le Gant dorée, ce qui n’est franchement pas rien pour un joueur qui en est à sa première saison.

Bien que son jeu en défensive ait fait écarquiller les yeux, son coup de bâton a été décevant, il faut l’admettre. Il a fini l’année à .209 de moyenne au bâton. Au moins, il a frappé pour son poids (180 livres) : c’est déjà ça.

Place à l’amélioration

Volpe a fait bonne impression en 2023 et ses coéquipiers sont les premiers à croire en lui et à son potentiel. On ne parle pas de n’importe qui ici. Aaron Judge et Gerrit Cole n’ont eu que de bons mots envers leur nouveau coéquipier. Judge est convaincu que le joueur de 22 ans ne peut que s’améliorer et croit sincèrement que ce dernier connaîtra une campagne du tonnerre en 2024.

Son entraîneur au bâton aussi croit énormément en lui. Sean Casey aime ce qu’il voit en son jeune poulain et l’effort qu’il met pour s’améliorer. Bien que Volpe ait particulièrement connu un mauvais mois de septembre, avec une famélique moyenne à la plaque de .163 (son pire mois de l’année), Casey se dit en mesure de justifier les lacunes de son joueur recrue. Il rappelle qu’une saison de baseball c’est extrêmement long et que peut-être Volpe a manqué de gaz à la fin, lui qui n’a jamais été habitué à jouer autant de parties.

Un monde de différence

La marche est grande entre les ligues mineures et la ligue majeure. Plusieurs s’y cassent les dents et ne sont jamais capables de répéter les succès connus dans le passé.

Volpe a tout dans son coffre à outils pour devenir un rouage important des Yankees et amener de la stabilité au poste d’arrêt-court de la formation new-yorkaise. Chose qu’ils n’ont pas vraiment eu depuis le départ de Derek Jeter. Plusieurs se sont succédé, mais peu ont réussi sur le long terme.

Les Yankees semblent vraiment croire en Volpe et lui donneront toutes les chances du monde pour réussir. La preuve : ils n’ont signé aucun agent libre à cette position et rien n’indique qu’ils en ont l’intention. Il n’en tient qu’à lui de connaître une belle carrière. 

Tags:

Anthony Volpe, Yankees de New York

Articles similaires

Sébastien Berrouard

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois