Tyler Glasnow pourrait changer d’adresse cet hiver

Actualité

Sébastien Berrouard

Publié le 9 octobre 2023 à 12h15

Les Rays de Tampa Bay ont une fois de plus déçu en séries éliminatoires en 2023. Que ce soit par leurs faibles assistances ou par leur septième défaite consécutive lors de la danse automnale, ils n’ont pas su remplir les attentes, et ce, malgré une autre belle saison régulière.

Et cela pourrait entraîner des répercussions sur la saison morte.

C’est que selon Marc Topkin du Tampa Bay Times, Tyler Glasnow et son coéquipier Manuel Margot semblent susceptibles d’être dans les discussions de transactions alors que les Rays tentent à la fois de gérer leur budget et de maintenir une formation compétitive.

Il est vrai que cela est toujours le cas pour les joueurs les mieux payés des Rays ou qui arrivent en arbitrage, mais la formation floridienne doit maintenant faire plus afin de passer au prochain niveau.

Pour revenir à Glasnow, le grand droitier a signé sa prolongation de deux ans et 30,35 millions de dollars en août 2022, soit un salaire de 5,35 millions de dollars en 2023, puis en un énorme 25 millions de dollars pour 2024.

On se doute bien que les Raies ne sont pas enclins à débourser cette somme. D’ailleurs, dès le moment où Glasnow a apposé sa signature au bas de ce pacte, plusieurs s’entendaient pour dire que l’artilleur ne serait plus sous le chaud soleil de la Floride d’ici l’échéance.

D’un autre côté, même si cela n’est pas dans les habitudes de la maison, Tampa Bay pourrait voir ces 25 millions de dollars comme un bon investissement, considérant les nombreuses blessures au sein de la rotation partante, Shane Baz étant de retour d’une opération de type Tommy John, Drew Rasmussen et Jeffrey Springs étant tous deux attendus à la mi-saison, et Shane McClanahan se retrouvant en dehors du portrait pour 2024.

Ce sera donc certainement un dossier à suivre dans les prochaines semaines.

Tags:

Rays de Tampa Bay, Tyler Glasnow

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois

Pascal Harvey