Taxe de luxe : une facture de plus de 100 millions de dollars pour les Mets, qui ont raté les séries

Actualité

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 23 décembre 2023 à 14h30

On savait que les Mets de New York allaient recevoir une énorme pénalité en marge de la taxe de luxe en 2023. Après tout, le club a dépensé en fou l’hiver dernier.

Ça n’a rien donné puisque les Mets ont raté les séries, mais bon.

Et même si Max Scherzer et Justin Verlander ont été échangés en cours de route, il n’en demeure pas moins que les Mets vont avoir une énorme facture.

Et voilà que les chiffres sont sortis : les Mets ont one facture d’environ 101 M$ (100 781 932$) à payer pour la taxe de luxe en 2023. C’est plus que le payroll de bien des équipes, ça.

C’est le résultat d’une masse salariale de 374.7 M$, un record… et si le club n’avait pas été vendeur cet été, il aurait fallu ajouter près de 10 M$ aux 100 M$ de pénalité.

Rappelons que la taxe de luxe de la MLB est pour ceux qui paient plus de 230 M$ à leurs joueurs. Il y a des paliers à (environ) 230, 250, 270 et 290 M$. Le quatrième palier est très coûteux.

100 M$, C’est de loin le record de l’histoire, qui appartenait aux Dodgers de 2015 : 43.6 M$.

Les Mets ne sont pas les seuls à avoir à payer la taxe de luxe, mais on voit clairement que Steve Cohen est vraiment seul sur son île.

  • Mets : 100,8 M$
  • Padres : 39.7 M$
  • Yankees : 32.4 M$
  • Dodgers : 19.4 M$
  • Phillies : 6.98 M$
  • Blue Jays : 5.5 M$ (première fois qu’ils la paient)
  • Braves : 3.2 M$ (première fois qu’ils la paient)
  • Rangers : 1.8 M$ (première fois qu’ils la paient)

Au total, huit équipes paient la taxe de luxe, ce qui est un record. Et cela aurait pu être pire si les Angels n’étaient pas passés à 30 000$ de devoir payer, eux aussi.

Les 209.8 M$ redistribués aux équipes moins riches sont un record, évidemment. L’ancien record? 78.5 M$ en 2022. C’est moins que la pénalité de 2023 des Mets, ça!

Quand on voit un club comme les Rangers, on voit que c’est comme ça que le taxe de luxe devrait être utilisée. La formation allait être en-dessous, mais a décidé de passer à l’action.

Pourquoi? Parce que ça lui prenait des lanceurs pour gagner la Série mondiale. Et aujourd’hui, je ne pense pas que le proprio s’en fait avec ça, n’est-ce pas?

Rappelons que la taxe de luxe est redistribuée aux équipes pauvres de la ligue.

J’ai hâte de voir, en 2024, quelle sera la valeur de la pénalité des clubs comme les Mets, mais aussi les Dodgers. #ShoheiOhtani #YoshinobuYamamoto

Tags:

Blue Jays de Toronto, Mets de New York, Taxe de luxe

Articles similaires

Sébastien Berrouard

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois