Shohei Ohtani : qu’il soit coupable ou non, sa réputation vient d’en prendre un coup

Actualité

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 23 mars 2024 à 12h30

Pour la première fois de sa carrière, Shohei Ohtani est la cible de doutes.

Quand je dis de doutes, je ne parle pas du joueur de balle. On se rappellera qu’à son arrivée à Anaheim, bien des gens pensaient qu’ils n’arriveraient pas à jouer les deux rôles. Les doutes, en 2024, sont plutôt sur son image de M. Parfait. Et ça, c’est nouveau.

Ce n’est sans doute qu’une question de timing, mais quelques heures seulement après avoir joué son premier match de saison régulière dans la Nationale, Ohtani a été éclaboussé d’un scandale.

Et la question sur la table, c’est de savoir si les mots « bien malgré lui » peuvent être appliqués dans le dossier.

Après tout, le fait que son ancien traducteur, Ippei Mizuhara, ait changé de version des faits suite à son congédiement ne fait que mettre de l’huile sur le feu en ce moment.

S’il avait continué de dire qu’Ohtani savait que ses problèmes de jeux étaient présents, cela aurait moins mis de pression sur le joueur des Dodgers. Mais en disant le lendemain qu’Ohtani ne savait pas, il a tiré dans le pied de son (ancien?) ami.

Ce que je retiens, surtout, c’est que tout le monde a son avis sur la question. J’ai entendu des théories pour défendre le joueur, mais d’autres pour dire qu’il est au coeur de l’histoire.

Et parfois, c’est sur la base du même fait.

Exemple? Ohtani « a accepté d’être payé 680 M$ après son contrat pour payer moins cher en cas de suspension en 2024 » et Ohtani « n’aurait pas repoussé 97 % de son salaire de joueur dans le futur s’il avait des problèmes de jeu » sont deux théories qui circule.

Laquelle est vraie – si l’une d’entre elle est vraie?

On peut parler du fait qu’Ippei et Shohei étaient des gens appréciés à Anaheim et du fait que ses anciens coéquipiers disent qu’il ne regardait pas les autres sports pour se demander s’il pariait vraiment sur des sports qu’il ne regardait pas.

Mais on peut aussi se dire que si des joueurs des Angels ne savaient même pas qu’Ohtani avait une blonde tellement il est un gars qui garde tout privé, il peut cacher bien des affaires.

Ce que j’essaie de dire, c’est que même si les chances de le voir être suspendu sont minces (il faudrait qu’il ait parié sur le baseball pour ça), il n’en demeure pas moins que pour la première fois de sa vie aux États-Unis, Ohtani est lié à du négatif.

Et en étant avec les Dodgers, il voit sa réputation être un brin ternie sur la plus grande scène du baseball majeur.

  • Avis aux intéressés.
  • Santiago Espinal s’est fait dire par Joey Votto qu’il allait aimer Cincinnati.
  • Jordan Romano ratera peut-être le début de la saison.
Tags:

Dodgers de Los Angeles, Ippei Mizuhara, Shohei Ohtani

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Sébastien Berrouard

Sébastien Berrouard