Rays : Shane McClanahan lance comme un gars qui veut le Cy Young

Publié le 23 juin 2022

Cette année, on suit moins les Rays, au Québec. C'est sans doute l'effet de l'annonce de la fin du projet de garde partagée avec Montréal.

Mais si on oublie les problèmes de stade en Floride, le club en tant que tel va bien encore cette année. Les hommes de Kevin Cash n'ont peut-être pas le succès des Yankees, mais les séries sont encore une fois un objectif réaliste à Tampa Bay.

C'est en grande partie grâce au travail des lanceurs, comme c'est le cas chaque année. Encore en 2022, au moment d'écrire ces lignes, les lanceurs des Rays sont collectivement dans le top-5 de la ligue pour ce qui est de la moyenne de points mérités.

Et l'une des raisons derrière le succès, c'est Shane McClanahan.

Le jeune lanceur, premier choix des Rays (31e au total) en 2018, a connu une bonne saison recrue en 2021, mais cette année, il est à un autre niveau. Le gaucher affiche, en 14 matchs, des chiffres qui sont assez révélateurs.

Voici de quoi le lanceur a l'air statistiquement parlant.

Capture d'écran : ESPN

Moyenne de 1.81 en 14 départs, fiche de 7-3, 113 retraits sur des prises, WHIP de 0.854 et seulement 16 buts sur balles : ça donne un bon aperçu.

Ce qui me frappe, c'est le fait qu'il a lancé 84.1 manches en 14 sorties, pour une moyenne de plus de six par départ. Le fait de le faire à Tampa, où le gérant sort souvent son lanceur pour le troisième tour au bâton, démontre qu'il se rend souvent jusqu'au bout de ses départs. Il s'approche d'ailleurs souvent de la barre des 100 lancers par match.

Le lanceur n'a jamais donné plus de trois points mérités dans un match. Et comme il a 10 matchs d'au moins six manches lancées, il a 10 départs de qualité sur 14. Son dernier départ à moins de six manches remonte au début du mois de mai.

Notons aussi que le lanceur n'a donné que huit points mérités, soit quatre par mois, depuis le début de ce même mois de mai-là.

Il est donc une partie importante des succès des Rays... et comme il n'en est qu'à sa deuxième saison dans les Majeures (avec le salaire qui vient avec), on peut croire que les rumeurs de transaction pourront attendre quelques années encore.

Avec Sandy Alcantara à Miami qui casse tout, est-il utopique de croire que les deux trophées Cy Young pourraient être gagnés en Floride?

10e manche
  • Quel beau joueur.
  • Des noms à surveiller pour les Blue Jays.
  • Un espoir de qualité à Toronto.
  • Atlanta creuse l'écart au classement.

Partage

Par Charles-Alexis Brisebois

  • Nos partenaires

    AlleyOop 360 Attitude Football
  • Tous droits réservés © 2016 – 2022 Passion MLB
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram