Rangers contre Orioles : état des forces

Actualité

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 7 octobre 2023 à 8h39

Je ne sais pas jusqu’à quel point vous vous attendiez à voir les Rangers et les Orioles parmi les bonnes équipes en séries cette année, mais nous y voilà.

Après tout, même si les Rangers ont terminé au cinquième rang de l’Américaine, ils sont passés proches de gagner leur division. Le club a explosé offensivement cette saison.

Puis, en séries, ils ont profité des largesses des Rays pour gagner une ronde.

Quant aux Orioles, évidemment, on sait que le club a, comme les Rangers, pris un pas de géant cette saison. Le club a obtenu 101 victoires et a vraiment dominé la Ligue américaine.

Dans les deux cas, une telle performance était peut-être plus à prévoir en 2024 qu’en 2023, mais les organisations avaient visiblement faim après des années de misère.

Et là, l’une d’entre elles ira en série de championnat. Mais laquelle? Analysons afin de mettre la table pour le duel de 13h.

Lanceurs partants

Les Orioles de Baltimore auront l’avantage d’avoir des partants reposés qui vont pouvoir lancer à la maison. C’est un gros avantage.

Kyle Bradish et Grayson Rodriguez seront les deux premiers partants de la formation du Maryland. Kyle Gibson et Dean Kremer sont sans doute des options pour la suite, ce qui est intéressant.

Chez les Rangers, Andrew Heaney sera le lanceur aujourd’hui et Jordan Montgomery, qui a très bien fait contre Tampa Bay, lancera lors du match #2.

Nathan Eovaldi et Dane Dunning sont probablement les autres partants.

J’aime mieux la profondeur de la rotation des Orioles, mais il est quand même important de rappeler que les Rays se sont rendu compte que les Rangers avaient de bons partants.

Mais les Orioles vont mieux jouer que les Rays cette semaine…

Releveurs

Si ça prend de bons releveurs pour se rendre loin en séries, disons que les Rangers sont mal partis. Cela n’a pas paru contre les Rays parce que la relève n’a pas été challengée…

Mais dans les faits, les Rangers de 2023 ont 30 sauvetages en 63 opportunités. Cela veut dire que les releveurs ont plus de sabotages que de sauvetages. Ce n’est pas digne d’un club de séries.

Jose Leclerc est capable de faire de la bonne job, mais derrière lui, ça peut aller dans toutes les directions avec Aroldis Chapman ou Will Smith, par exemple.

Est-ce que Max Scherzer pourrait finir par revenir au jeu dans l’enclos, par exemple? Ça pourrait aider s’il est à 100 %.

Du côté des Orioles, j’aime quand même mieux la profondeur avec Yennier Cano, Danny Coulombe ou Tyler Wells, qui ira dans l’enclos en séries.

Mais tous les chiffres de la saison régulière ne peuvent pas être pris en compte en raison de la blessure de Felix Bautista. Cela fait mal au club et son enclos en mange un coup… mais il est meilleur qu’au Texas.

Frappeurs

Même si les Orioles ont de redoutables frappeurs, il est clair que l’avantage est aux Rangers.

Corey Seager, Marcus Semien et Adolis Garcia sont tous des frappeurs redoutables qui sont aussi en lice pour le Hank Aaron, remis au frappeur de l’année.

Seager a l’expérience de ses années à Los Angeles, où il a d’ailleurs été un MVP de la Série mondiale en 2020, pour guider ses coéquipiers. Et Semien a fait les séries à Oakland, aussi.

Josh Jung, Jonah Heim et Nate Lowe sont d’autres noms à surveiller… et ne sous-estimez pas Evan Carter dans la gauche.

Les Orioles ne sont pas à plaindre pour autant. Ryan Mountcastle, Ryan O’Hearn, Gunnar Henderson, Austin Hays, Cedric Mullins et Anthony Santander sont tous d’excellents joueurs.

J’aime bien le champ des Orioles.

Mais la vraie vedette de ce club-là, toutes positions confondues, c’est le receveur Adley Rutschman. C’est vers lui que les projecteurs seront tournés.

J’ai vraiment, vraiment hâte de le voir en séries.

Défensive

Les Rangers du Texas ont probablement l’une des meilleures défensives de la ligue. Il faut dire que le duo Seager/Semien au milieu de l’avant-champ aide pas mal et qu’ils ont bon receveur.

Personne n’a fait moins d’erreurs qu’eux dans l’Américaine en 2023.

Mais les Orioles ont aussi limité les erreurs en 2023. Et quand Rutschman s’installe derrière le marbre, cela améliore tout le monde.

Je ne crois pas que le jeu sera décousu dans la série. Mais en même temps, je ne m’attendais pas à ce que les Rays jouent aussi mal au cours de leur série contre les Rangers…

Gérants

Chez les Orioles, Brandon Hyde est vraiment au cœur des succès du club. Il a pris la formation après le départ de Buck Showalter et il a clairement orchestré une remontée de fou au classement.

Passer d’une saison d’au moins 110 revers en 2021 à au moins 100 gains deux ans plus tard, c’est du jamais-vu. Hyde est à féliciter… et son homologue du Texas le sait.

Ceci dit, de l’autre côté, l’expérience de Bruce Bochy va aider. Il a trois titres de la Série mondiale derrière la cravate et ses joueurs adorent jouer pour lui.

Par respect, c’est avantage Texas ici.

Impondérables

Les Orioles ont eu du repos alors que les Rangers, qui s’attendaient toute l’année à gagner leur division cette année, ont finalement dû aller jouer au Texas avant de prendre le chemin de Baltimore.

Est-ce que cela va paraître? Est-ce que l’avantage du terrain sera plus important pour les Orioles ou pour les Rangers? Ça reste à voir.

Tags:

Orioles de Baltimore, Rangers du Texas, Séries 2023

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Pascal Harvey

Sébastien Berrouard