Perception des agents : les Red Sox agissent comme un club de petit marché

Actualité

Pascal Harvey

Publié le 30 décembre 2023 à 8h30

Depuis l’ouverture du marché des joueurs autonomes, certaines équipes sont quasiment inertes et les Red Sox de Boston en font partie.

Oui, ils ont ajouté Lucas Giolito pour les deux prochaines saisons, mais il ne s’agit tout de même pas de l’ultime solution pour une formation qui a terminé au dernier rang de sa division en 2023.

Le grand droitier va rendre de fiers services à son gérant, mais bien du travail reste à faire du côté de la haute direction du club.

Parlant de haute direction, il est à se demander si Chaim Bloom a été si mauvais que cela dans son rôle alors qu’il avait été fortement critiqué pour avoir envoyé Mookie Betts à Los Angeles dès son entrée en poste? Le même Bloom a aussi perdu les services de Xander Bogaerts, un autre haut salarié de l’équipe.

Selon les agents de joueurs qui ont récemment négocié avec les Red Sox, ces derniers se comporteraient comme une équipe de petit marché, sans grands moyens financiers, alors qu’il n’en est rien. Les Red Sox ont les moyens de leurs ambitions, mais ont-ils vraiment des ambitions?

Bloom a-t-il été forcé de se débarrasser de gros contrats lors de son passage à Boston afin d’économiser? Il est permis d’y croire car son successeur, Craig Breslow, ne semble pas posséder une plus grande marge de manœuvre pour l’instant, selon ceux qui négocient au nom des joueurs autonomes.

Les Red Sox, en grande partie en raison de leur rivalité avec les Yankees de New York, ont jadis été une organisation plus agressive afin de ne pas trop s’éloigner de leurs éternels rivaux, voir même les devancer. Depuis quelques saisons, il en est autrement et les partisans de l’équipe assistent plutôt à un régime minceur.

Il ne faut pas se surprendre d’avoir vu les Red Sox et les Yankees terminer au bas du classement, car l’élément motivation qui rendait ces deux équipes inséparables dans l’adversité a pâli avec le temps.

Aujourd’hui, il est à se demander si les Red Sox ne font pas du présentéisme, permettant ainsi aux propriétaires d’engranger les revenus sans trop se soucier des partisans.

Heureusement pour eux, la système de filiales fourni bon an, mal an, quelques éléments digne de mention.

Je souhaite fortement que ce ne soit pas le cas, car le baseball majeur a besoin d’une concession forte et productive à Boston afin que tout ne se passe pas du côté de la Californie.

Peut-être que l’immobilisme démontré par la haute direction de l’équipe prendra bientôt fin, car il serait dommage de voir cette équipe occuper le bas du classement à répétition au cours des prochaines années.

Tags:

Chaim Bloom, Craig Breslow, Lucas Giolito, MLB, Red Sox de Boston

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Pascal Harvey

Pascal Harvey