Nolan Arenado inspiré par son coéquipier Albert Pujols

Actualité

Maxime Trudeau

Publié le 25 avril 2022 à 18h00

En ce début de saison 2022, les choses vont bien du côté des Cardinals de Saint-Louis. Même si la campagne est extrêmement jeune, les Cards trônent au sommet de leur division et l’influence de leur nouvel homme derrière le banc, en la personne de Oli Marmol, se fait sentir. Peut-être que justement, à 35 ans, le plus jeune gérant des Majeures insuffle un vent de jeunesse à sa bande de vétérans, dont fait partie Albert Pujols, 42 ans.

On le sait tous, il s’agit de la tournée d’adieu pour le numéro 5, légende vivante de la ville de Saint-Louis. Il en profite pleinement et, par le fait même, en fait profiter les autres autour de lui.

C’est le cas du joueur tout étoile Nolan Arenado, qui mentionne que l’éthique de travail de son nouveau coéquipier l’inspire à faire de même.

Tu es mon joueur favori

Il s’agit d’un véritable honneur pour Arenado de pouvoir jouer aux côtés d’un athlète de la trempe d’Albert Pujols. Si l’on recule dans un passé non si lointain, il y a 11 mois plus précisément, le joueur de troisième but des Cardinals témoignait de son amour envers le Dominicain, lors d’une conférence de presse avec les journalistes.

Alors que Pujols traversait des moments plus difficiles en lien avec sa carrière (il venait de se faire libérer par les Angels), Arenado avait pris le temps de dire de bons mots envers celui qu’il considère comme un des meilleurs joueurs de tous les temps. La voix remplie d’émotion, il lui souhaitait que les choses (lire entre les lignes, sa carrière) se terminent bien. 

11 mois plus tard, le souhait de l’ancien Rockies s’est visiblement réalisé, mais encore plus, ce dernier a la chance de vivre cesdits derniers moments au quotidien avec l’homme qu’il tient en haute estime. Que demander de mieux pour deux très grands joueurs de balles?

Au-delà du fait de travailler ensemble à chaque jour dans cette année spéciale, Arenado se dit impressionné par le coéquipier exceptionnel qu’incarne Pujols, mais aussi, par son approche face à la game. Le fait de voir son collègue de travail de 42 ans travailler autant fort à l’entraînement l’incite à travailler aussi fort que lui. Il est véritable source de motivation.

Les Cards savaient à quoi s’attendre

En signant pour une dernière saison leur ancienne gloire, les Cards savaient dans quoi ils s’embarquaient. Marmol, leur homme de confiance dans l’abri, était bien au courant que Pujols voulait remporter un dernier championnat avant de tirer sa révérence et que St-Louis, justement, avait une chance de lui procurer cet important accomplissement.

C’est donc une mission beaucoup plus grande que de simplement ramener un gars pour un dernier rodéo. C’est ramener un des meilleurs joueurs de l’histoire de la ligue dans le but de ramener à son tour un championnat, là où tout a commencé, de surcroît.

Souhaitons la meilleure des chances à tout ce beau monde!

10e manche
  • Pas de nouvelle concernant Jacob deGrom.
  • Le président des Reds s’excuse.
Tags:

Albert Pujols, Cardinals de Saint-Louis, Nolan Arenado

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Félix Forget

Sébastien Berrouard