Malgré le pouvoir de Nickelback, les Angels perdent un 14e match de suite

Actualité

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 9 juin 2022 à 10h14

Changer de gérant ne donne pas toujours les mêmes résultats pour tout le monde.

À Philadelphie, depuis cinq matchs sous le Canadien Rob Thomson, le club n’a pas perdu encore. Hier, les Phillies ont battu les Brewers au compte de 10-0.

Mais à Anaheim, ça va moins bien. Arrivé après 12 défaites de suite, Phil Nevin a perdu son premier match à la barre des Angels mardi, soit le 13e de la séquence.

Et hier, pour éviter une 14e défaite de suite, Nevin et son équipe ont pris une décision afin de changer la dynamique : tout le monde devait se présenter au bâton avec une chanson de Nickelback.

L’histoire ne dit pas si chaque joueur a choisi sa chanson lui-même, mais de voir Shohei Ohtani débarquer au bâton avec la chanson Photograph, c’est au-delà de mes espérances.

Le but était sans doute de tenter de détourner l’attention sur autre chose que les défaites et de tenter de commencer une tradition, mais ce que cela a fait, c’est simplement de mettre en lumière le fait que les Angels ont encore perdu au compte de 1-0 contre Boston.

Le club a maintenant une fiche de 27-31 alors qu’il jouait pour 10 matchs au-dessus de .500 avant la séquence de défaites.

Et de là, les blagues sur Nickelback, un groupe canadien (injustement) ridiculisé, ont déferlé sur les réseaux sociaux… comme prévu.

Le fait que Mike Trout soit blessé à l’aine n’aide pas la cause du club, clairement. Ceci dit, il va falloir trouver une solution rapidement pour gagner.

What are you waiting for, comme chanterait le chanteur de Nickelback?

10e manche
  • Jackie Bradley Jr. a raté la naissance de son troisième enfant.
  • William Contreras : un nom à retenir.
  • Pete Alonso et Starling Marte ne sont pas blessés sérieusement.
  • Kiké Hernandez est bel et bien blessé, lui.
  • Les Blue Jays ont besoin de lanceurs gauchers.
Tags:

Angels de Los Angeles, Nickelback

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois

Félix Forget