Luis Arraez : champion frappeur de l’Américaine en 2022 et de la Nationale en 2023

Actualité

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 1 octobre 2023 à 20h01

Ça y est : la saison 2023 de la MLB est terminée. C’est donc dire que les duels en séries sont déterminés, en vue de la première ronde.

Voici ce que cela donne :

  • Blue Jays c. Twins
  • Rangers c. Rays
  • Diamondbacks c. Brewers
  • Marlins c. Phillies

Les Orioles, les Astros, les Braves et les Dodgers, qui ont tous connu de superbes saisons, vont donc attendre patiemment de voir qui gagnera les séries wild card.

Tout cela commence mardi. J’en profite pour vous dire que lundi soir, Passion MLB sera LIVE sur Facebook afin de répondre à vos questions sur les séries.

Bref. Tout ça pour dire que dans les prochains jours, l’attention sera sur les gars en séries (avec raison), mais que ce qui s’est passé depuis six mois mérite d’être souligné.

Voici donc quelques faits à retenir.

D’abord, notons qu’à la surprise de tous ceux qui n’ont pas suivi le baseball dans les derniers mois, Luis Arraez est le champion frappeur de la Nationale.

Il a frappé pour .354 après avoir frappé pour .316 l’an passé au Minnesota.

Si les Twins sont heureux avec Pablo Lopez, il n’en demeure pas moins que leur ancien joueur est vraiment quelque chose.

DJ LeMahieu a déjà gagné le titre de champion frappeur dans les deux ligues, mais Arraez est le premier de l’histoire à le faire lors de deux saisons de suite.

Ronald Acuna Jr. et Freddie Freeman (.337 et .331) sont les suivants et il faut aller plus loin pour trouver le champion de l’Américaine : Yandy Diaz à .330.

Corey Seager (.327) s’est sorti de la course aujourd’hui avec son 0-en-4.

Au niveau de l’OPS (puissance et présence sur les sentiers), seulement trois joueurs sont au-dessus de 1.000 : Shohei Ohtani (1.066), Corey Seager (1.013) et Ronald Acuna Jr. (1.012).

Comme Acuna Jr. a joué 159 matchs au lieu de 135 ou 119, ça a un peu plus de poids.

Acuna Jr. est d’ailleurs l’un des six joueurs de la MLB avec au moins 40 circuits. Son coéquipier Matt Olson est d’ailleurs le seul avec au moins 50 circuits (54) cette année.

Shohei Ohtani (44) mène l’Américaine.

Notons que ses 139 points produits (21 de plus que Pete Alonso) sont aussi un sommet cette année. Il est une grosse raison des succès des siens.

Trois joueurs des Braves ont au moins 40 circuits. Ça explique pourquoi les Braves ont rejoint les Twins de 2019 au sommet de l’histoire avec 307 circuits.

Cela explique la grosse saison des Braves, qui auront fort à faire pour sortir de la Nationale avec les Dodgers qui sont aussi puissants.

Le club a quatre joueurs avec plus de 100 produits et a été chercher sa quatrième saison (en oubliant 2020) d’au moins 100 gains. C’est du jamais-vu dans l’histoire.

Mais au moins, les munitions des Braves sont aussi intéressantes. La moyenne de puissance d’équipe de .501 cette saison, c’est un record de la MLB.

Dans les faits, plusieurs joueurs des Braves ont mené la MLB dans une catégorie individuelle… et pas juste au bâton. Spencer Strider aussi a été très bon. Ses 20 victoires et ses 281 retraits sur des prises sont bons.

Chez les lanceurs, Blake Snell a la meilleure moyenne de points mérités de la MLB – et de loin – avec son 2.25. C’est vraiment bon.

Gerrit Cole (2.63) mène dans l’Américaine.

10e manche
  • On aime.
  • Bryce Harper à l’amende.
  • Miguel Cabrera a pris le gant de Spencer Torkelson pour jouer aujourd’hui.
  • Voici les heures des matchs cette semaine.
  • Les Astros sont fiers d’avoir gagné la division.
Tags:

Luis Arraez, Marlins de Miami

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois