Les Giants pourraient se rabattre sur Blake Snell

Actualité, Rumeurs

Pascal Harvey

Publié le 23 décembre 2023 à 8h30

Ayant vu le lanceur japonais Yoshinobu Yamamoto leur glisser entre les mains et signer un pont d’or avec les Dodgers de Los Angeles, les Giants de San Francisco pourraient dorénavant mettre leurs efforts afin d’attirer le gaucher Blake Snell.

Joueur autonome, Snell a passé les trois dernières saisons à San Diego, où il a cumulé un dossier de 29 victoires contre 25 revers. En 2023, il s’est vu remettre le prestigieux trophée Cy Young grâce, entre autres, à une moyenne de points mérités qui s’est élevée à 2.25.

Il s’agissait d’une deuxième récompense du genre pour lui qui avait aussi remporté le titre de meilleur lanceur, mais cette fois à Tampa Bay, en 2018. Cette année-là, il avait montré une moyenne de points mérités encore plus basse (1.89).

À ce moment-ci de l’année, Snell est l’un des meilleurs lanceurs encore disponibles, sinon le meilleur, et les Giants ont désespérément besoin d’une grosse signature. Mais justement, il est à se demander s’ils ont ce qu’il faut pour attirer de gros noms?

Est-ce que la présence du gérant Bob Melvin, qui a connu Snell à San Diego, aidera la cause des Giants?

Oui, le Japonais évoluant en Corée du Sud, Jung Ho Lee, a choisi San Francisco afin d’y passer les six prochaines saisons, mais il ne représente pas tout à fait le gros nom que les partisans des Giants attendaient.

Il est à se demander aussi si la gestion contractuelle de Farhan Zaidi, le président aux opérations baseball de la formation, est judicieuse. Ce dernier, principalement quand il est question de lanceurs, mise sur de courtes ententes, ce qui a causé le départ de Kevin Gausman vers Toronto afin d’y signer un pacte de cinq ans, en 2022.

Est-ce que Snell et son agent se contenteront d’une entente de deux ou trois ans comme c’est le cas avec les autres partants de l’équipe? Zaidi a exceptionnellement traité l’as Logan Webb différemment, lui qui détient un contrat de cinq ans avec l’équipe.

Rappelons que les Angels de Los Angeles ont aussi les yeux sur le lanceur originaire de Seattle. Ces derniers voudront faire oublier le départ de Shohei Ohtani et Snell pourrait être une solution placébo.

Selon les informations, le clan Snell serait à la recherche d’une entente d’une valeur de 200 millions de dollars et ce n’est pas dans les habitudes de la maison, à San Francisco, de donner autant à un seul joueur. Leur masse salariale de l’équipe, en 2024, devrait osciller autour de 158 millions de dollars.

Il ne faudrait pas écarter les Mets du derby Snell trop rapidement, car eux aussi voudront faire du bruit au cours des prochaines semaines.

Tags:

Blake Snell, Bob Melvin, Farhan Zaidi, Giants de San Francisco, MLB, Yoshinobu Yamamoto

Articles similaires

Pascal Harvey

Charles-Alexis Brisebois

Pascal Harvey