Les Blue Jays souhaitent garder Vladimir Guerrero Jr. et Bo Bichette à Toronto

Actualité, Blue Jays

Pascal Harvey

Publié le 23 mars 2024 à 8h30

Le fait que Vladimir Guerrero Jr. et les Blue Jays de Toronto soient passés devant un juge afin de trancher leur différent salarial aurait pu avoir des répercussions catastrophiques quant au futur du joueur étoile à Toronto, mais il semble que les deux clans soient en discussion afin de conserver Vlad Jr. au sein de la formation durant plusieurs années.

Selon le président de l’équipe, Mark Shapiro, il en serait de même en ce qui concerne Bo Bichette, qui serait aussi dans les plans à long terme de l’équipe tout comme son coéquipier.

Les Blue Jays ont la ferme intention d’offrir une prolongation de contrat aux deux piliers actuels.

Les deux ont grandi dans l’organisation des Jays avant de faire le saut avec le grand club en 2019. Depuis, ils représentent le noyau de la formation torontoise et les amateurs souhaitent les voir gagner un championnat ensemble.

Il semble que ce soit également le souhait de la direction des Blue Jays, qui gardera confidentiel les détails entourant les pourparlers, ce qui est tout à fait normal dans les circonstances. Un contrat ne se négocie pas sur la place publique.

La saison 2024 des Blue Jays se mettra très bientôt en branle et il n’est pas question pour les dirigeants de l’équipe de faire un choix entre Guerrero Jr. et Bichette comme bien des amateurs le pensaient. Les deux athlètes seront admissibles à l’autonomie en 2026 et demeurent fortement associés aux succès de l’équipe d’ici là.

Les Torontois évoluent au sein d’une division excessivement relevée et ils ont besoin de toutes les munitions possibles afin de compétitionner avec les autres équipes qui se retrouvent dans la même position qu’eux. Les Yankees et les Orioles principalement n’entendent pas à rire et seront compétitifs pour bien des années encore.

La direction des Jays n’a d’autres choix que de signer à plus long terme Vlad Jr. et Bo afin de reconnaître leur importante contribution aux succès de la formation.

La saison 2023 a été plus difficile pour Guerrero Jr., mais Bo Bichette a démontré une belle régularité, lui qui fait sa place comme l’un des frappeurs les plus constants des Majeures.

Bichette est une machine à coups sûrs. Au cours des trois dernières campagnes il en a récolté 555 et, à 26 ans, il n’est pas question pour lui de ralentir la cadence. Depuis son arrivée dans les Majeures, sa moyenne au bâton n’est pas descendue cumulativement en deçà de .290.

Âgé de 25 ans, Vladimir Guerrero Jr. a connu plus de courbes dans son apprentissage que Bichette, mais s’avère tout de même une valeur sûre sur qui les dirigeants de l’équipe peuvent compter afin de mener le bateau à bon port. Les deux joueurs ont des personnalités fort différentes, mais qui se complètent bien.

En compagnie de George Springer, Bichette et Guerrero Jr. forment le trio qui cimente les assisses offensives des Jays. Le personnel des lanceurs partants représente aussi un élément clé qui a permis à l’équipe de participer aux séries éliminatoires en 2023.

L’objectif 2024 reste le même, soit de faire partie des équipes qui s’assureront une place en séries et qui souhaiteront faire un long bout de chemin par la suite.

En s’assurant les services de Guerrero Jr. et Bichette à long terme, cela permettrait à la haute direction des Blue Jays de s’acheter de la stabilité et de la tranquillité d’esprit pour les prochaines années. Restera par la suite à ajouter les bonnes pièces afin de construire une concession pouvant répéter les exploits du passé, soit de remporter au moins une autre Série mondiale.

Les deux jeunes hommes ont sûrement envie de vivre ce rêve devant les partisans qui les ont vu grandir.

  • Hyun-Jin Ryu n’a pas dominé à son premier départ en Corée.
  • Kevin Pillar et Mike Moustakas ne sont plus avec les White Sox.
Tags:

Blue Jays de Toronto, Bo Bichette, Mark Shapiro, Vladimir Guerrero Jr.

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Félix Forget

Sébastien Berrouard