Les Blue Jays sont prêts à passer à la prochaine étape offensivement

Actualité

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 24 juin 2022 à 11h00

Après une journée de congé hier, les Blue Jays de Toronto sont prêts à affronter les Brewers à Milwaukee dès ce soir dans le cadre d’une série de trois matchs.

Pourquoi sont-ils prêts? Parce que l’offensive est un peu plus constante. Teoscar Hernandez en a parlé après le match de mercredi : les gars savent qu’ils sont équipés pour faire du dommage.

Cela part évidemment de Vladimir Guerrero Jr. Le joueur de premier but des Jays a recommencé à frapper la balle en hauteur (contrairement aux dernières semaines, où il frappait plus de roulants au sol) et ça porte ses fruits.

Cela explique les meilleures performances des siens. Rien n’est parfait encore, évidemment, mais c’est meilleur que c’était offensivement parlant.

On ne peut pas dire la même chose des lanceurs, mais ça, c’est un autre dossier.

Tout ça pour dire qu’à Milwaukee, le défi sera de miser sur ses forces puisque l’attaque des Brewers n’est pas étincelante, mais que le personnel de lanceurs est intimidant.

Retrouver la touche offensive est le défi des Brewers et ça commence par Rowdy Tellez, qui n’a pas connu un mois de juin de fou. Celui qui est un moteur de l’attaque des siens veut en donner plus.

Par ailleurs, il voudra le faire contre son ancienne équipe, qu’il croisera pour la première fois depuis la transaction entre les deux clubs. Trevor Richards, qui avait fait le chemin inverse, ne pourra pas affronter ses anciens coéquipiers des Brewers, lui qui est blessé.

Ce qui est intéressant, c’est que Tellez est simplement content de la chance qu’il a de jouer tous les jours à Milwaukee. Il ne le voit pas comme un affrontement pour venger la transaction puisqu’il comprend pourquoi cela a été fait.

Il n’en veut pas aux Jays ni à son ami Vladdy., qui a pris sa place au premier but.

Vladimir Guerrero Jr. est un joueur dans le top-5 du baseball. (…) Le gars a frappé 48 circuits et a produit 111 points l’an dernier.

Je me serais probablement débarrassé de moi-même aussi si j’étais dans la chaise du DG.

– Rowdy Tellez

Depuis plusieurs années, Tellez et Junior étaient amis. Quand Vladdy a changé de position, c’est le bon vieux Rowdy qui l’a aidé à s’adapter au premier but, au détriment de son propre temps de jeu.

D’avoir la chance de jouer à Milwaukee fait donc son bonheur et de revoir ses amis de Toronto est aussi bien pour lui. Tout est bien qui finit bien.

10e manche
  • Frankie Montas est passé à quelques retraits d’un match sans point ni coup sûr.
  • Une expulsion qui a fait réagir.
  • Ke’Bryan Hayes a drôlement glissé sur celle-là.
Tags:

Blue Jays de Toronto, Brewers de Milwaukee, Rowdy Tellez, Teoscar Hernandez, Vladimir Guerrero Jr.

Articles similaires

Sébastien Berrouard

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois