Les A’s pourraient évoluer à Salt Lake City à partir de 2025

Actualité, Rumeurs

Sébastien Berrouard

Publié le 19 janvier 2024 à 12h30

Alors que les Athletics d’Oakland cherchent un domicile pour les campagnes 2025, 2026 et 2027, une fois que leur bail au Oakland Coliseum sera terminé, les dirigeants de l’équipe visiteront le Smith’s Ballpark de Salt Lake City cette semaine, selon ce que rapporte Mick Akers du Las Vegas Review-Journal.

Il s’agit du domicile de l’équipe affiliée du niveau AAA des Angels de Los Angeles, les Bees. Il y a un an, ces derniers annoncé qu’ils quitteront le Smith’s Ballpark après la saison 2024 pour un nouveau stade à Daybreak.

Un groupe de Salt Lake City envisage d’ajouter une franchise d’expansion dans la MLB et s’ils ont l’occasion d’accueillir les A’s pendant quelques saisons, cela pourrait les aider dans leurs efforts pour décrocher une équipe de façon permanente.

Des membres de l’équipe de direction des A’s, dont le propriétaire John Fisher et le président Dave Kaval, ont également visité le Sutter Health Park hier (jeudi) à Sacramento, le domicile des River Cats de Sacramento, la filiale Triple-A des Giants de San Francisco.

Parmi les autres sites temporaires potentiels pour la formation californienne, le Coliseum, le Las Vegas Ballpark des Aviators, l’Oracle Park des Giants et le Greater Nevada Field des Aces de Reno y figurent toujours.

Toutes les options seraient encore sur la table en ce moment. La MLB et l’Association des joueurs devront cependant toutes les deux approuver le domicile provisoire des A’s avant que l’emplacement ne puisse être officialisé.

L’équipe devra déterminer sa destination finale bien avant le mois de juillet, lorsque la ligue publiera le calendrier de la saison 2025.

Les Athletics prévoient d’emménager dans leur nouveau stade de 33 000 places et 1,5 milliard de dollars sur le du site de l’hôtel Tropicana de Las Vegas en 2028.

Tags:

A's d'Oakland, Las Vegas, Salt Lake City

Articles similaires

Sébastien Berrouard

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois