Les Angels croient qu’à contrat égal, Shohei Ohtani serait revenu à Anaheim

Actualité, Rumeurs

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 25 février 2024 à 10h30

Quand est-ce que le marché des agents libres va débloquer pour de vrai? Est-ce que la signature de Cody Bellinger chez les Cubs va tout changer? Ça reste à voir.

C’est une drôle de question à se poser un 25 février… mais bon.

Est-ce que Blake Snell sera le prochain à signer? C’est une question légitime, mais on ne sait pas trop de quoi son marché a l’air.

Après tout, les Yankees sont là, mais Bob Nightengale rapporte que Brian Cashman aimerait mieux obtenir Dylan Cease que de signer Blake Snell.

Pourquoi? Sûrement une question de taxe de luxe, d’argent et de perdre des choix au repêchage aux mains des Padres, qui ont soumis une offre qualificative au lanceur.

Cependant, le prix des White Sox est encore trop cher. Chicago veut absolument l’espoir Spencer Jones, mais les Yankees ne veulent pas laisser partir celui qui a frappé un circuit de 470 pieds hier.

Bref, le marché est bloqué. C’est Scott Boras qui décide.

Vous souvenez-vous du moment où on pensait que dès que Shohei Ohtani allait signer son gros contrat, le marché allait débloquer?

Ce n’est finalement pas arrivé.

Parlant de Ohtani, dans son papier du jour (le même dont je parlais en début de texte), Bob Nightengale a lancé une information très intéressante.

Selon ce qu’il a écrit, si les Angels avaient accepté d’offrir à Ohtani le même contrat que les Dodgers, les dirigeants d’Anaheim croient que le Nippon serait resté avec les Angels.

Le proprio ne voulait cependant rien savoir de l’énorme montant différé dans le contrat. Rappelons qu’Ohtani a demandé à recevoir 680 des 700 M$ de son contrat après la fin de son entente.

J’ai de la misère à croire que c’est vrai et que Ohtani serait revenu, à salaire égal, à Anaheim. Et ce, même si le club était parmi les finalistes pour ses services.

Mais si c’est vrai… Arte Moreno, le proprio des Angels, est un tombé sur la tête.

Il a tout fait pour garder Ohtani en ne l’échangeant pas. Il voulait absolument le signer. Et là, quand est venu le temps de le signer, il aurait refusé son offre?

Je sais, je sais : 700 M$, c’est de l’argent. L’argent différé, c’est quelque chose.

Mais Moreno serait rentré dans son argent. Après tout, Ohtani lui rapportait des dizaines de millions par année. Il aurait pu placer cet argent-là (avec intérêt) pour se préparer à le payer plus tard.

Il aurait ainsi crédibilisé son organisation et aurait évité de voir Mike Trout songer à partir. Et il savait, en le gardant, que ça allait coûter cher.

Les Angels devaient tout faire pour garder Ohtani après la décision stupide de la garder en 2023. L’idéal aurait été de l’échanger en 2023 pour avoir des espoirs, mais ça n’a pas été fait.

De là, le plan était clair : tout faire pour le garder. Et ça n’a pas été fait adéquatement.

Personne ne savait ce qu’Ohtani allait vraiment faire. Le président des Dodgers pensait même qu’Ohtani s’en allait à Toronto le jour de l’histoire de l’avion, prouvant que le dossier était flou…

Les Angels devaient donc faire comme les Blue Jays, les Giants et les Dodgers en offrant 700 M$ (dont 680 M$ dans le futur) au lanceur et DH pour se donner des chances… et ils ont refusé.

Tant pis pour eux. Après tout, Ohtani a fait ça pour gagner.

C’est cependant très dommage pour les fans, qui comptent sur un proprio qui ne veut pas tout faire ce qui est possible pour gagner des matchs.

  • Yankees contre Blue Jays à 13h : voici les alignements. Juan Soto jouera.
  • L’importance d’un Justin Turner.
Tags:

Angels de Los Angeles, Dodgers de Los Angeles, Shohei Ohtani

Articles similaires

Félix Forget

Sébastien Berrouard

Félix Forget