L’alignement des Diamondbacks fera peur en 2024

Actualité

Pascal Harvey

Publié le 27 janvier 2024 à 12h30

Considérée l’équipe surprise en 2023 en vertu de leur participation à la Série mondiale, les Diamondbacks de l’Arizona ne pourront plus utiliser cette étiquette en 2024. En constatant l’alignement offensif du club, suite aux changements apportés par l’organisation, l’offensive des DBacks fera peur cette saison.

Les Dodgers de Los Angeles n’ont qu’à bien se tenir car le gérant des Diamondbacks, Torey Lovullo, dispose des armes pour compétitionner avec quiconque.

Dans l’entre-saison, les DBacks ont resigné Lourdes Gurriel Jr., tout en ajoutant Eugenio Suarez et plus récemment Joc Pederson.

Considérant les succès de l’équipe en séries 2023 et les mouvements des dernières semaines, il faut maintenant compter les Diamondbacks parmi les favoris pour défendre leur titre de champions de la Nationale.

Il ne faut pas négliger non plus la venue de l’artilleur Eduardo Rodriguez, qui viendra ajouter une belle couche de talent à une rotation déjà bien nantie à ce chapitre.

L’ajout de Pederson, qui agira à titre de frappeur désigné, consolide le centre de l’alignement des frappeurs et représente le trait d’union parfait entre le haut et le bas de la formation. Parlant du bas de cet alignement formé d’Alek Thomas, Lourdes Gurriel Jr. et de Geraldo Perdomo, il peut être considéré comme l’un des meilleurs en ce moment.

Thomas a été l’une des révélations des dernières séries éliminatoires et le meilleur est à venir dans son cas. Quant à Gurriel Jr. et Perdomo, ils sauront rendre de fiers services à Torey Lovullo tout au long de la longue saison.

Joc Pederson complète bien le cœur de cet alignement en compagnie du receveur Gabriel Moreno et du nouveau venu Eugenio Suarez. Les trois autres frappeurs sont à placer dans la catégorie dynamite. Corbin Carroll, Ketel Marte et Christian Walker font l’envie de bien des gérants en ce moment.

Les trois ne constituent peut-être pas le meilleur trio à l’heure actuelle dans le baseball majeur, mais ils ont prouvé qu’ils sont productifs à souhait et ont permis à leur équipe d’atteindre la Série mondiale en 2023.

En gardant le noyau de l’équipe en place et motivé tout en additionnant des pièces de qualité, les dirigeants des Diamondbacks permettent à leur gérant de pouvoir compter sur un alignement qui fera peur match après match.

La rotation des DBacks n’ayant rien à envier à personne, Torey Lovullo aura sous la main une formation équilibrée, sans grande faiblesse et qui a goûté aux joies de la victoire. Ne manque que l’objectif final et la boucle sera bouclée.

L’organisation de l’Arizona mérite une très bonne note pour son travail depuis la fin de la dernière campagne. En plus des nouvelles signatures et du retour de Gurriel Jr., les Diamondbacks ont réglé des détails contractuels avec Christian Walker, Zac Gallen, Paul Sewald, Kevin Gingel, Joe Mantiply et Ryan Thompson.

En agissant ainsi, ils se sont assurés de conserver la bonne humeur au sein du vestiaire et pourront compter sur un groupe de joueurs motivés et confiants.

Tags:

Diamondbacks de l'Arizona, MLB, Torey Lovullo

Articles similaires

Pascal Harvey

Pascal Harvey

Pascal Harvey

Laisser un commentaire