Kevin Kiermaier signe un nouveau contrat avec les Blue Jays

Actualité, Blue Jays

Félix Forget

Publié le 26 décembre 2023 à 13h09

Depuis le début de la saison morte, les Blue Jays signent des joueurs autonomes au même rythme que Joey Gallo frappe des simples. Comme le bon Joey, le club s’élance dans le beurre à maintes reprises, et mis à part un contrat des ligues mineures à Paolo Espino, c’est vraiment tranquille.

Le club a raté son coup pour Shohei Ohtani et pour Yoshinobu Yamamoto (qui était moins une cible, ceci dit), mais clairement, les Jays voulaient dépenser et s’améliorer, sans succès.

On se doutait que les Jays étaient dans la course pour un voltigeur, et Cody Bellinger était une option. Or, il semblerait que Toronto ait décidé de se rabattre sur une autre option, alors que le club s’est entendu avec Kevin Kiermaier pour un retour à Toronto.

On parle d’un pacte d’un an pour 10,5 M$. Il y a aussi quelques bonis de performance, affirme Ben Nicholson-Smith.

Kiermaier est un bon joueur et il viendra solidifier la défensive en plus d’être un bon morceau dans le vestiaire, mais encore là, on ne parle pas d’une amélioration pour les Jays. En ce moment, le club ne fait que rapatrier un gars qui était parti… et encore là, il n’a toujours pas remplacé Matt Chapman, Whit Merrifield et Brandon Belt.

Il y a donc fort à parier que le champ extérieur en 2024 sera formé de Kiermaier, de Daulton Varsho et de George Springer. Et avec Vladimir Guerrero Jr. au premier but en plus de quelques options au poste de frappeur désigné, difficile de voir une place pour Cody Bellinger à Toronto en 2024.

Ainsi, donc, on peut se demander si la priorité du club n’est pas de rapatrier Matt Chapman, désormais. Et même si conserver Chapman serait une bonne nouvelle pour les Jays, on ne parle toujours pas d’une amélioration.

Même si Chapman devait revenir, est-ce qu’on pourrait réellement qualifier l’hiver des Jays comme étant un succès? Je vous pose la question.

Ceci dit, à 10,5 M$ pour un an, le risque est moindre en ramenant Kiermaier, qui va solidifier la profondeur au champ extérieur et qui a connu de bons moments à Toronto en 2023. Le club misera encore sur une solide défensive au niveau de ses voltigeurs, malgré les questions entourant Kiermaier et Varsho sur le plan offensif.

Je me demande simplement si les Jays trouveront le moyen de s’améliorer d’ici le début de la prochaine saison…

Tags:

Blue Jays de Toronto, Kevin Kiermaier

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois

Sébastien Berrouard